US-FBL-CONCACAF-GOLDCUP-CAN-MTQ

Crédit : AFP

Soccer

Samuel Piette et la «haine naturelle»

Publié | Mis à jour

Le milieu de terrain de l’Impact Samuel Piette, qui représentera le Canada demain dans un match contre les États-Unis, a fait parler de lui un brin au pays de l’oncle Sam en déclarant qu’il y avait une «haine naturelle» entre les deux nations quand elles s’affrontent dans un contexte sportif.

Piette et le Canada affronteront les Américains au BMO Field de Toronto dans un duel déterminant pour le classement de la Ligue des nations de la CONCACAF.

«Ça fait longtemps qu’on n’a pas joué contre les États-Unis dans un match compétitif», a-t-il indiqué au Sporting News, il y a quelques jours.

«Ce sera important pour les joueurs, l’association, mais aussi pour les amateurs, a poursuivi le Québécois. La haine qu’on a pour les Américains est naturelle, même pour ceux qui n’aiment pas particulièrement le soccer.»

Si ces propos dépassent sans doute la pensée du numéro six de l’Impact, il reste que la rivalité sera forte, d’autant plus que la formation canadienne apparaît comme de plus en plus compétitive avec l’émergence de jeunes talents comme Alphonso Davies ou Jonathan David.

Ce qui rendra le match encore plus spécial pour Piette est qu’il affrontera probablement un coéquipier de l’Impact et un «bon ami» en Daniel Lovitz.

«Lovitz est mon voisin dans le vestiaire, il est assis juste à côté de moi, alors on parle beaucoup et là, j’aurai la chance de jouer contre lui, a-t-il observé. Donc ça va être bizarre, mais spécial, je pense.»

«Ça va ajouter une certaine valeur à ce match, parce qu’en retournant avec le club, tu veux en parler et être du bon côté de ces discussions!»