Photo : Des partisans bulgares lors du match de qualification de l’Euro 2020 entre la Bulgarie et l’Angleterre, le 14 octobre 2019 au stade Vasil-Levski de Sofia. Crédit : AFP

Soccer

Des joueurs anglais encore cibles de racisme

AFP

Publié | Mis à jour

Les cris de singe redoutés ont bien résonné à Sofia lundi, mais l'Angleterre est allée au bout de son match et a fait un énorme pas vers la qualification pour l'Euro 2020 en écrasant (6-0) la Bulgarie.

C'était malheureusement l'un des points les plus attendus de ce match au stade Vassil-Levski, déjà frappé d'un huis-clos partiel pour ce match en raison d'insultes racistes contre le Kosovo en juin.

Et cela n'a pas raté, une frange du public présent s'en est pris verbalement aux joueurs noirs de l'équipe d'Angleterre: le défenseur Tyrone Mings et les attaquants Marcus Rashford et Raheem Sterling.

À LIRE AUSSI : L'Ukraine qualifiée malgré le 700e but de Cristiano Ronaldo

Conformément au protocole UEFA, l'arbitre a d'abord fait faire une annonce demandant aux supporters responsables de cesser à la demi-heure de jeu.

Et comme cela ne suffisait pas, il a été à deux doigts de faire regagner les vestiaires aux deux équipes, juste à la fin du temps réglementaire de la première période.

Après une longue discussion avec les officiels, les équipes anglaise et bulgare, la décision a finalement été prise de jouer les six minutes de temps additionnels jusqu'à la pause.

Il faut dire que sur le plan sportif, la messe était dite depuis longtemps.

Accrochés en République tchèque vendredi, avec une défaite 2-1 après un parcours parfait jusqu'alors, les Three Lions ont ressorti les griffes et mis en pièces une bien faible Bulgarie.

Un but de Rashford, pourtant à la peine avec Manchester United en ce début de saison, dès la septième minute, un doublé de Ross Barkley, lui aussi en difficulté pour avoir une place de titulaire au milieu à Chelsea (2-0, 21e et 3-0, 32e), et une réalisation de Sterling (4-0, 45+4) et le score à la pause était déjà de 4-0.

Sterling s'est offert un doublé (5-0, 69e) avant que Kane rajoute un 6e but à six minutes de la fin.

La victoire du Kosovo contre le Monténégro (2-0) fait que l'Angleterre n'est pas encore mathématiquement qualifiée, mais il ne lui manque qu'un point à prendre contre le Monténégro à domicile ou au Kosovo pour valider son billet.

Une enquête

La Fédération anglaise de Football (FA) a annoncé qu'elle allait demander à l'UEFA d'enquêter sur les cris racistes dont ont été victimes certains de ses joueurs.

«Nous pouvons confirmer que des joueurs anglais ont été la cible de chants racistes abominables pendant le match qualificatif pour l'Euro 2020 contre la Bulgarie. C'est inacceptable à quelque niveau de compétition que ce soit», a écrit la FA dans son communiqué.

«Nous allons demander à l'UEFA une enquête urgente» sur ces faits, poursuit la Fédération qui souligne être «tristement consciente que ce n'est pas la première fois que [ses] joueurs sont visés par ce type d'insultes.»

Lors du match au Monténégro déjà, des joueurs anglais avaient été la cible de cris de singes.

Le match contre la Bulgarie a été brièvement interrompu à deux reprises par l'arbitre lors de la première période, même s'il a décidé de ne pas faire rentrer les deux équipes dans les vestiaires.

Une frange du public du stade Vassil s'en est pris verbalement aux joueurs noirs de l'équipe d'Angleterre: le défenseur Tyrone Mings et les attaquants Marcus Rashford et Raheem Sterling.