Crédit : AFP

Tennis

C'est l'année de Daniil Medvedev!

AFP

Publié | Mis à jour

Daniil Medvedev, 4e mondial, a remporté dimanche à Shanghai son deuxième Masters 1000 d'affilée, après Cincinnati, en battant facilement en finale Alexander Zverev 6-4, 6-1 en 1h13.

«Quelle soirée !», s'est exclamé le Russe de 23 ans qui a remporté trois des six tournois qu'il a joués depuis Wimbledon.

Outre Cincinnati et Shanghai, il s'est aussi imposé dans l'ATP 250 de Saint-Pétersbourg. Dans les trois autres, il est arrivé à chaque fois en finale: à Washington (ATP 500), à Montréal (Masters 1000) et à l'US Open (Grand Chelem).

Il est ainsi le joueur à avoir remporté le plus de matches (59) cette année.

«Tu es probablement le meilleur joueur du monde en ce moment. Tu en es à six finales d'affilée, pourquoi pas neuf... Tu es vraiment le meilleur», a déclaré Zverev (21 ans) qui n'avait jamais perdu jusque-là contre Medvedev en 4 confrontations.

Dimanche, Medvedev est entré tout de suite dans la partie, contrairement à son adversaire, et s'est détaché 3-0. L'Allemand a trouvé peu à peu ses marques et débreaké pour revenir à 3-2 puis 3-3. Mais il a offert le set sur deux doubles fautes d'affilée, ses deux premières du match.

Dans la foulée, le Russe a fait le break 2-0 sur un jeu où Zverev a mené 40-0. Il n'a plus jamais été menacé.

À l'issue de ce tournoi, Medvedev passe troisième -devant Federer- à la Race, ce classement sur l'année qui détermine les huit meilleurs joueurs qualifiés pour les Masters de Londres (10-17 novembre). La place du Russe est acquise, mais Zverev, qui avait remporté le Masters l'an dernier, n'y est pas encore.

L'Allemand est 7e à la Race, devant Matteo Berrettini. Les deux joueurs sont qualifiés en l'état actuel, mais avec encore au programme notamment le dernier Masters 1000 de l'année, à Paris (28 octobre-3 novembre), ils sont menacés par 5 joueurs toujours en course.

Il s'agit de Roberto Bautista (9e), dépassé par Berrettini grâce à sa demie à Shanghai, David Goffin (10e), Fabio Fognini (11e), Kei Nishikori (12e), qui est blessé et n'a plus joué depuis l'US Open, et Gaël Monfils (13e).