Canadiens de Montréal

«On a échangé Suzuki contre Pacioretty pour son talent»

Publié | Mis à jour

La manière dont Claude Julien utilise Nick Suzuki ne fait pas l’uninamité. Michel Bergeron et Louis Jean en ont débattu à l’émisison Dave Morissette en direct.

Michel Bergeron n’aime pas la manière dont la recrue des Canadiens est employée depuis le début de la saison. À son avis, sa place n’est pas sur un quatrième trio et son rôle est encore moins de distribuer des mises en échecs : «On a échangé Suzuki contre Pacioretty pour son talent.»

Bergy s’inquiète pour Suzuki, qui depuis sont arrivée avec le grand club, joue un style de jeu qui ne lui est pas naturel. À son avis, cela s’explique par le fait que «le jeune veut impressionner ses entraîneurs.»

De son côté, Louis Jean pense que Claude Julien doit être patient avec le jeune attaquant et que jusqu’à maintenant, l’utilisation qu’il en fait est adéquate.

«Claude Julien veut protégér Nick Suzuki pour l’aider [...] J’ai adoré ce que j’ai vu, on l’utilise de la bonne façon.»

Même si Suzuki est assigné au quatrième trio, l’expert hockey fait remarqué que toutes les unités sont utilisées également et même que Suzuki a joué plus de minutes que Jonathan Drouin, samedi soir, face aux Blues.

Pour écouter le segment en entier, voyez la vidéo ci-dessus