LNH

La rivalité Tkachuk - Doughty à son comble!

TVA Sports avec l'Agence QMI

Publié | Mis à jour

Depuis deux saisons, c'est la guerre entre Matthew Tkachuk et Drew Doughty. Or les deux ennemis jurés se sont illustrés, mardi soir, dans un duel entre les Flames et les Kings de Los Angeles, à Calgary.

Le premier a concrétisé un doublé en fin de match pour forcer la tenue de la prolongation.

Puis le défenseur a donné la victoire aux visiteurs 4-3 à l'aide d'un tir sur réception à la 50e seconde de la quatrième période. Les Kings étaient alors en supériorité numérique, puisque Sam Bennett avait été pris en défaut pour avoir fait trébucher Anze Kopitar.

Les Californiens (1-1-0) ont ainsi signé leur premier gain de la saison. Doughty et Ilya Kovalchuk ont chacun récolté un but et deux aides pour les Kings.

Tkachuk a fait preuve d'un bel esprit compétitif après la défaite des siens.

«Ils ont fait un beau jeu. Kopitar a fait une passe incroyable, et c'était la fin du match. (Mon but) nous a procuré de fortes émotions pour peut-être une minute ou deux, mais plus maintenant.»

Un historique entre les deux protagonistes

La rivalité entre les deux hommes ne date pas d'hier. Tkachuk a amorcé les hostilités il y a plus de deux ans, lorsqu'il a atteint le défenseur de 29 ans avec un coup de coude vicieux qui lui a valu une suspension de deux matchs.

Le tout a été suivi de mises en échec percutantes, de coups de bâton et d’insultes à chaque affrontement impliquant leur équipe respective.

La saison dernière, Doughty avait déclaré «n’avoir aucun respect pour lui», ajoutant même qu’il «respectait tous les autres joueurs, mais pas lui».

Or, Tkachuk a réagi à ces commentaires, samedi dernier, dans le cadre de l’émission Hockey Night in Canada, en déclarant qu'il avait «vraiment hâte au match de mardi soir».

Doughty en a rajouté, lundi, lorsqu'il a laissé entendre qu'il était le meilleur des deux : «s’il veut me faire un compliment en premier, je lui en ferai un en retour», a-t-il exprimé devant plusieurs journalistes.