Impact de Montréal

L'Impact souhaite garder Piatti, mais...

Publié | Mis à jour

L'Impact a procédé à son bilan de saison, mardi, deux jours après avoir disputé son dernier match de la campagne 2019.

Et ce qui a surtout retenu l'attention, c'est l'absence du joueur désigné Ignacio Piatti. L'Argentin ne s'est jamais présenté à la table.

Notre journaliste Nicolas A. Martineau a cependant rapporté que le club avait choisi de se prévaloir de l'option au contrat de Piatti, ce qui signifie en théorie qu'il devrait être de retour avec l'Impact en 2020.

Cela dit, l'Argentin n'a rien confirmé de son côté et le dossier demeure donc très mystérieux.

 

Voici les citations marquantes du jour:

- Ballou Tabla, James Pantemis, Mathieu Choinière

«Je suis un peu déçu de ne pas eu plusieurs opportunités cette année. À mon âge, c'est important d'entamer des matchs. C'est clair que je veux être ici, être le numéro un ici un jour et représenter ma ville. Partir l'année prochaine en prêt, c'est sûr que c'est ouvert pour moi» - Pantemis

«Je suis très content de revenir à Montréal parce que c'est mon club formateur. Je n'avais pas joué pendant six mois avec Albacete (en Espagne). Puis il y a eu mes blessures à la cheville, il y a des petits problèmes avec l'entraîneur, mais je suis content d'être de retour à Montréal» - Ballou

«Hier j'ai eu ma discusison avec le club. Le club aimerait que je reste mais je suis toujours sous contrat avec le Barça. J'aimerais rester ici, mais c'est entre les clubs.» - Ballou

«Certaines personnes oublient que j'ai 20 ans. Je suis toujours en train de grandir, d'apprendre de mes erreurs et je les assume.» - Ballou

«On s'entend très bien, on n'a pas de problème. C'est à moi d'être professionnel et rigoureux.» - Ballou

«J'ai eu beaucoup de temps de jeu avec Rémi, surtout sur les côtés (...) le changement de "coach", après, j'ai respecté sa décision. Il cherchait peut-être plus de stabilité dans le groupe et faire moins confiance aux jeunes» - Choinière

«J'ai assez d'expérience après une année complète à jouer sur le côté, j'aimerais retrouver ma place en milieu de terrain» - Choinière

«Je veux arriver à muscler mon jeu (...) moins perdre le ballon sur des petits contacts et être plus tranchant dans le dernier tiers» - Choinière

- Zachary Brault-Guillard, Anthony Jackson-Hamel, Clément Bahiya

«Ça a eu un gros impact le changement de staff pour moi, positif. Wilmer, je sentais qu'il voulait me faire jouer mais ma blessure à Toronto a un peu mis à l'eau la saison pour moi. C'est clair que je veux revenir l'an prochain, et la balle est dans le camp du club. La Ligue des champions, c'est sûr que je veux revenir pour cette étape» - Jackson-Hamel

«Cette année et même l'an dernier, j'avais souvent l'impression de travailler contre un mur. J'avais l'impression d'être le gars qui faisait rien. (...) ça a été dur, mais on vu qu'à la fin de la saison, ça a changé.» - Jackson-Hamel

«C'est un peu compliqué. J'ai parlé avec le club et ils veulent que je continue l'an prochain, mais après c'est la partie administrative qui est compliquée» - Brault-Guillard

«J'ai besoin de temps de jeu, je suis jeune. Ça va rentrer dans la globalité de nos discussions. Ça faciliterait plus les choses. - Brault-Guillard

«C'est sûr que ça nous a mis un coup au moral (le congédiement de Rémi Garde), mais après ça a servi le groupe (...) Le changement d'entraîneur a fait du bien, on a pu remporter un titre.» - Brault-Guillard

- Rod Fanni, Victor Cabrera, Ken Krolicki

«Ça aurait pu être mieux, je n'ai pas eu une grande préparation, mais je ne me plains pas.» - Fanni

«Je pense sincèrement que j'aurais pu les aider un peu plus. J'ai de bons rapports avec tout le monde. J'aurias pu apporter un peu de mon expérience, mais dire que ça aurait été différent... on ne le saura jamais» - Fanni

- Orji Okwonkwo, Clément Diop, Shamit Shome

«Ça a fait très du bien de garder les buts, j'espère que je pourrai le refaire (...) On a un peu discuté, rien n'est arrêté. J'espère que je pourrai poursuivre l'aventure avec le club, mais ce ne sera pas ma décision» - Diop

«Je suis arrivé en début de saison et mon but était de devenir meilleur, de m'améliorer (...) ça a été une bonne saison, il y a eu des hauts et des bas, mais ça a marché pour moi» - Okwonkwo

«Ça ne m'était jamais arrivé avant, de voyager trois ou cinq heures avant de jouer un match, mais c'est une chose à laquelle je peux m'habituer» - Okwonkwo

«C'était difficile au début. je jouais en Serie A où tout était tactique alors qu'en MLS, c'est très direct et linéaire. Au début, c'était difficile pour moi.» - Okwonkwo

«J'ai transmis au club ma façon de penser, je leur ai dit que j'aimerais poursuivre l'aventure ici. (...) La balle est dans leur camp. Je suis un peu dans le brouiilard. Je pense qu'ils aimeraient que je revienne l'année prochaine, mais je ne sais pas dans quelles conditions» - Diop

- Rudy Camacho, Bojan Krkic et Maxi Urruti

«Après deux mois, je peux dire que je suis très heureux d'être ici, de la façon dont on a joué en équipe, gagner le Championnat canadien. Les deux dernières parties ont aussi démontré comment on peut jouer en tant qu'équipe» - Bojan

«Au début ça a été facile, après j'ai pas lâché, je n'avais pas forcément la confiance du coach. Avec les blessures, les suspendus, j'ai pu faire de bonnes performances (...) Ce fut une saison compliquée mais ça s'est bien terminé et on va rester sur ces bonnes bases pour la saison prochaine» - Camacho

«Notre cible pour l'an prochain n'est pas seulement de faire les éliminatoires, on est meilleurs que ça. (...) Le sentiment que j'ai sur le terrain, après 10 matchs, est que je n'ai pas vu une seule équipe qui était des milles devant nous en terme de qualité» - Bojan

«On a les joueurs pour jouer un bon football. Tu peux gagner la Coupe MLS, prendre du plaisir en jouant avec le ballon» - Bojan

«C'est un joueur sensationnel. Je lui ai dit souvent: "Nacho revient l'an prochain!". Mais il disait toujours "on verra"» - Urruti

«Je connaissais la MLS, je jouais en Europe et avant d'arriver ici, quand tu sens que quelqu'un te veut, c'est le meilleur des sentiments, que le club soit de MLS ou en Europe (...) Quand Montréal m,a appelé et que j'ai ressenti ça, j'ai décidé de venir ici.» - Bojan

«Je suis heureux d'être ici durant cette période. Les stades sont pleins, c'est bon pour les joueurs et les clubs» - Bojan

- Saphir Taïder, Bacary Sagna, Evan Bush

«On a très bien débuté la saison, on avait une bonne préparation (...) On a eu quelques résultats qui nous on mis en-dedans, on n'a pas su réagir à ça.» - Sagna

«On a oublié de vivre au jour le jour, on s'est projetés trop loin dans la saison et ça nous a joué des tours» - Sagna

«Le fait que "Nacho" (Piatti) ait été absent aussi longtemps... ce n'est pas un magicien, mais ça aurait été des buts de plus, et des points de plus (...) c'est un point important à souligner.» - Taïder

«Je pense que le groupe a assez bien réagi à son (Wilmer Cabrera) arrivée. Il y a eu une amélioration dans notre état d'esprit et notre manière de jouer, mais un peu trop tard» - Sagna

«On avait la possibilité de se qualifier pour les "playoffs" et d'aller loin, mais on ne l'a pas fait.» - Sagna

«Tu veux jouer à tous les matchs. Mais je comprenais le momentum dans lequel on se trouvait après la victoire en coupe. C'est une décision juste qui a été faite et je ne me suis pas obstiné. J'ai essayé d'être le même coéquipier que ça aille bien ou non. Dans une saison on a des hauts et des bas et on essaie de continuer avec un état d'esprit positif.» - Bush

«Cette rencontre (avec Olivier Renard) a eu lieu ce matin, ça a très très bien été, on a discuté. On va réfléchir. Il va y avoir des discussions entre le club et mon agent. J'ai pris énormément de plaisir cette année et j'aimerais rester, c'est sûr.» - Sagna

- Wilmer Cabrera

«Le président Kevin (Gilmore) apportait son support et s'assurait que l'équipe avait ce dont elle avait besoin, mais il ne parlait pas tactique. Il a célébré avec nous à Toronto et ça c'était bien.»

«Le nouveau directeur sportif (Olivier Renard), je lui ai parlé hier. il restait en retrait le temps de finir la saison (...) mon opinion personnel, mon sentiment, c'est que tout le monde impliqué avec le club prend son temps pour prendre des décisions, mais dans le but de s'assurer que ce sera le mieux pour le club dans le futur.»

«Même si on n'avait pas remporté le championnat canadien, pour moi, ça aurait valu la peine. (...) La possibilité d'amener quelque chose de positif au club faisait que ça valait la peine.»

«Je pense qu'il faut lui (Olivier Rebard) donner du temps et les outils pour s'habituer à la ville, au club et à l'environnement.»

«Je sais ce que je serai dans le futur: je serai entraîneur de football, ici ou ailleurs. (...) Je ne m'inquiète pas au sujet de mon futur, pour être honnête. Je pense que je vais profiter d'un repos pour recharger mes batteries, comprendre ce qui va m'arriver. Je vais aller en Colombie pour visiter ma mère, je vais voir mes enfants. Je vais prendre du temps pour me réorganiser et m'assurer que quand quelque chose se présentera, je serai prêt.»

«J'ai trouvé une équipe avec beaucoup de bons joueurs expérimentés. (...) Rod Fanni, qui est un joueur de qualité, on l'a signé pour les quatre derniers matchs de la saison. Quand je l'ai vu je me suis "mon Dieu, mais où était avant?". Ila 37 ans mais il court comme un jeune de 19 ans!»

«La réalité c'est que les joueurs, avec leur talent, leur expérience, ont été très bons. Ils ont tout donné pour le club. Les joueurs signés de l'académie, ils voulaient jouer, ils étaient très motivés. Certains ont joué, comme Clément (Bahiya). Je ne le connaissais pas très bien, mais quand je l'ai vu joeur à Toronto, quand j'ai vu ce qu'il faisait sur le terrain, j'ai été très surpris.»