Crédit : Agence QMI

LNH

Un mal-aimé du CH prend sa retraite

Publié | Mis à jour

L’ancien gardien des Flyers de Philadelphie Michael Leighton a décidé de mettre fin à sa carrière, lundi, lui qui a joué 18 saisons dans le hockey professionnel.

Les amateurs du Canadien de Montréal se souviendront de lui, puisqu'il a défendu la cage de la formation de la Pennsylvanie en 2010 lorsqu’elle a éliminé le Tricolore en cinq parties en finale de l’Association de l’Est. Leighton avait notamment réalisé trois blanchissages pendant cette série.

La campagne 2009-2010 a d’ailleurs été la saison où le natif de l’Ontario a joué son plus grand nombre de matchs dans la Ligue nationale de hockey (LNH). En effet, il a disputé 34 rencontres avec les Flyers et les Hurricanes de la Caroline en saison régulière, en plus de jouer 14 matchs en série avec l’équipe de Philadelphie.

Un souvenir mi-figue, mi-raisin

Leighton a d’ailleurs révélé au site internet The Athletic qu’il était toujours difficile pour lui de se remémorer sa défaite contre les Blackhawks de Chicago en finale de la coupe Stanley en 2010, même s’il est capable de voir le positif dans cette situation.

«De toute évidence, je suis toujours très déçu de ne pas avoir été en mesure de gagner et de ramener le championnat à Philadelphie, a-t-il dit. Cependant, cette expérience en séries éliminatoires et l’ensemble de cette saison ont été positifs pour moi. Il y a beaucoup de gardiens qui jouent 15 ou 20 ans et qui ne se rendent jamais en finale de la coupe Stanley.»

Pas moins de 98 arrêts

Au courant de sa longue carrière, Leighton a porté les couleurs de 21 formations, lui qui a évolué dans la LNH, dans la Ligue américaine de hockey (LAH) et même dans la Ligue continentale (KHL).

C’est dans le deuxième meilleur circuit en Amérique du Nord que l’athlète de 38 ans a réalisé l’un de ses plus grands faits d’armes. Le 25 avril 2008, quand il évoluait avec les River Rats d’Albany, Leighton a effectué 98 arrêts dans une défaite de 3 à 2 des siens contre les Phantoms de Philadelphie, et ce, dans un duel qui s’est terminé en cinquième période de prolongation.

Cet impressionnant total d’arrêts représente un record de la LAH.