LHJMQ

Quand la malchance rapporte

Quand la malchance rapporte

Mikaël Lalancette

Publié 07 octobre
Mis à jour 07 octobre

On a beaucoup parlé de Joshua Roy et de Justin Robidas lors du dernier repêchage de la LHJMQ.

Le premier a été le premier choix au total de l'encan midget, la propriété des Sea Dogs de Saint-Jean, après une saison magique avec les Chevaliers de Lévis.

Le second fut réclamé par les Foreurs de Val-d'Or au deuxième échelon, concluant une année folle où il a agi comme capitaine d'Équipe Québec aux Jeux du Canada puis conduit les Cantonniers de Magog jusqu'en finale de la Coupe Telus.

Les deux évolueront un jour dans la Ligue nationale de hockey, j'en suis convaincu.

Pendant ce temps, Zachary L'Heureux était choisi par les Wildcats de Moncton au troisième rang, un peu dans l'ombre des deux premiers joueurs repêchés. Pourtant, c'est lui qui avait marqué le but gagnant du Québec aux Jeux du Canada, tournoi où il a marqué 10 buts en six rencontres.

À 16 ans, L'Heureux connait un gros début de carrière junior : 11 points à ses sept premières parties. Le natif de Ville Mercier a été jumelé à Jakob Pelletier et Alexander Khovanov sur le premier trio des Wildcats. Rien de moins!

Quand on lui parle de son jeune espoir en attaque, l'entraîneur-chef John Torchetti n'utilise que des termes élogieux.

«Un joueur vraiment complet : physique, bon dans le vestiaire, efficace le long des rampes, intelligent, il aime vraiment la game...»

La définition parfaite d'un attaquant de puissance.

Ce qui pousse certains à le comparer à Maxime Comtois, qui cogne à la porte de la LNH cette année. Lui aussi un ancien des Grenadiers de Châteauguay...

Pour les Wildcats, il faut avouer que le scénario de cette année ressemble de plus en plus à celui vécu en 2017.

Rappelons les faits...

Les Wildcats avaient 43% des chances de repêcher au premier rang. Moncton aurait mis la main sur Alexis Lafrenière en gagnant la loterie.

Moncton a toutefois dû reculer de deux rangs mais Jakob Pelletier a été une excellente prise au troisième échelon. Le numéro 11 des Wildcats est le coeur et l'âme de l'équipe cette année.

Son leadership et sa détermination lui ont valu une sélection au premier tour du repêchage de la LNH en juin dernier. Les Wildcats lui ont confié le titre de capitaine cette saison.

Deux ans plus tard, le scénario s'est répété.

Avec 43% des chances d'obtenir le premier choix au total lors de la dernière loterie de la LHJMQ, Moncton a glissé au troisième rang. Ce sont les Sea Dogs, avec une boule sur 21 (4,8%) qui sont montés les premiers sur l'estrade. Les Wildcats étaient furieux.

La saison (et sa carrière junior) sont encore bien jeunes mais pour l'instant, Zachary L'Heureux montre de très belles choses.

De quoi faire oublier la malchance des Wildcats lors de la loterie...

Lafrenière domine

Je termine en vous parlant d'Alexis Lafrenière, qui connait le meilleur début de saison de son stage junior.

Le capitaine de l'Océanic sait qu'il joue gros. Il veut être le premier joueur appelé en juin prochain à Montréal.

En huit matchs, Lafrenière a récolté 19 points, surpassant sa récolte de l'an dernier (13 points) et de sa première campagne (9 points) après huit parties.

Au delà des points, le numéro 11 est dominant et spectaculaire.

Il donne le ton en début de saison, une très bonne nouvelle pour l'Océanic, qui s'est établi parmi les meilleures équipes du circuit depuis le début du calendrier régulier.