New England Patriots v�Washington Redskins

Crédit : AFP

NFL

Les Patriots toujours sans faute

Publié | Mis à jour

En dépit d’un lent départ, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre sont demeurés parfaits en 2019, s’imposant 33 à 7 devant les médiocres Redskins de Washington, dimanche après-midi, au FedEx Field.

Après avoir concédé un touché au sol de 65 verges au receveur de passes Steven Sims fils pendant le quart initial, les champions en titre du Super Bowl se sont mis en marche. Le vétéran Tom Brady a complété 28 de ses 42 passes pour 348 verges, dépassant ainsi le total de 300 pour la 90e fois de sa carrière.

Le numéro 12 a rejoint Julian Edelman, qui a totalisé 110 verges par la voie aérienne, Brandon Bolden et Ryan Izzo. Sony Michel a franchi une fois la ligne des buts par la course.

Pour les Redskins (0-5), le pivot Colt McCoy a été limité à 119 verges par la passe.

Les Patriots (5-0) accueilleront jeudi soir les Giants de New York. Ces derniers ont plié l’échine 28 à 10 devant Adam Thielen, auteur de deux majeurs en sept attrapés, et les Vikings du Minnesota.

Revers amer et douloureux pour les Steelers

En plus de s’incliner 26 à 23 en prolongation contre les Ravens de Baltimore au Heinz Field, les Steelers de Pittsburgh ont perdu leur quart Mason Rudolph, victime d’un coup d’Earl Thomas.

Déjà privés de Ben Roethlisberger, la formation de la Pennsylvanie a vu Rudolph chuter lourdement à la suite d’un contact casque à casque avec le joueur défensif au troisième quart. L'athlète de 24 ans est resté longuement étendu sur le terrain, la grille de son casque étant même retirée par l'équipe médicale. Il a ensuite été transporté hors de la surface de jeu et n’est pas revenu au jeu en raison d’une commotion cérébrale. Devlin Hodges a pris sa place dans le camp des Steelers (1-4).

Justin Tucker a réussi ses quatre placements pour les Ravens (3-2), effectuant un botté de 27 verges en temps supplémentaire.

Londres ne sourit pas aux Bears

Malgré une poussée de 21 points au troisième quart, les Bears de Chicago ont été surpris 24 à 21 par les Raiders d’Oakland dans un duel présenté au Tottenham Hotspur Stadium de Londres.

Le demi offensif Josh Jacobs a livré une performance étincelante en vertu de 123 verges et deux touchés en 26 courses pour les Raiders (3-2). Derek Carr a atteint la cible 25 fois en 32 occasions pour 229 verges.

Chez les Bears (3-2), Allen Robinson a saisi deux ballons dans la zone payante. Chase Daniel a rejoint ses receveurs 22 fois en 30 tentatives, obtenant 231 verges.

Autres résultats

Dans les autres duels présentés en journée, les Texans de Houston s’en sont donné à cœur joie grâce aux cinq passes de touché de Deshaun Watson. Celui-ci a mené les siens vers un gain de 53 à 32 aux dépens des Falcons d’Atlanta.

De leur côté, les Saints de La Nouvelle-Orléans ont pris la mesure des Buccaneers de Tampa Bay au compte de 31 à 24 pour savourer un quatrième triomphe en cinq sorties. Les Cardinals de l’Arizona ont vaincu les Bengals de Cincinnati 26 à 23, inscrivant un premier gain en 2019.

Au Tennessee, les Bills de Buffalo ont embouteillé l’offensive des Titans pour filer avec une victoire de 14 à 7, tandis que les Eagles de Philadelphie ont piétiné les Jets de New York 31 à 6.

Menés par Christian McCaffrey, les Panthers de la Caroline l’ont emporté 34 à 27 contre les Jaguars de Jacksonville. Le demi a amassé 176 verges et deux touchés au sol.

À Dallas, le porteur de ballon Aaron Jones a inscrit quatre touchés par la course pour mener les Packers de Green Bay à un gain de 34 à 24 sur les Cowboys. L’équipe locale a marqué tous ses points en deuxième demie. Le pivot des Cowboys Dak Prescott a lancé deux passes de touché et obtenu 463 verges par la voie des airs.

À Indianapolis, le botteur Adam Vinatiera a réussi quatre placements pour mener les Colts vers une victoire de 19 à 13 contre les Chiefs. Il s’agit d’un premier revers en cinq matchs cette saison pour la formation de Kansas City.