Impact de Montréal

Piatti est prêt à revenir mais...

Publié | Mis à jour

C’est la question qui fait jaser depuis quelques jours au sujet de l’Impact : est-ce que le joueur désigné et cœur de l’équipe, Ignacio Piatti, sera de retour pour la saison 2020?

L’Impact possède une option pour la saison 2020 dans le contrat de l’Argentin de 34 ans. C’est le club qui, ultimement, décidera s’il revient pour une année de plus. Et alors que le dernier match de la saison 2019 approche, rien n’a encore été annoncé au sujet de celui dont plusieurs estiment qu’il est le plus grand joueur de l’histoire de l’Impact.

En ce qui le concerne, le principal intéressé a assuré qu’il était prêt à revenir, vendredi, en marge de l’entraînement de l’équipe. Si la décision lui revenait, il n’hésiterait pas.

«Si c'est mon choix, oui, je vais être ici, sans problème, a-t-il assuré. À 100%, si on me dit oui, s'ils prennent l'option, je vais être ici.»

Mais c’est plus compliqué que ça.

«Ce à quoi je pense, c'est de bien finir maintenant, dimanche, jouer et gagner, et après, la décision reviendra au personnel, au nouveau directeur sportif, a-t-il expliqué. Il faut leur poser la question à eux, c'est le club qui va décider. Moi je suis tranquille, je vais tout faire comme je le fais normalement. Si je dois partir, je vais remercier tout le monde, et si je dois revenir l'an prochain, à 100% je serai ici.»

L’attrait du gros trophée

L’Argentin a souvent laissé entendre qu’il aimerait peut-être terminer sa carrière dans son pays, près de sa famille. C’est sans doute vrai. Or, il appert que le maestro argentin a dans le viseur quelque chose qui pourrait le retenir à Montréal plus longtemps : la Ligue des champions de la CONCACAF, pour laquelle l’Impact s’est qualifié en remportant la finale du Championnat canadien contre Toronto la semaine dernière.

«C’est une grande motivation», a-t-il souligné.

«En 2015 on était proche de gagner, a également mentionné Piatti. C'est sûr que dans ma tête, je veux faire la même chose qu'en 2015. Mais c'est difficile. Ça dépend de qui va être le coach, qui seront les joueurs. Ça dépend de ce que va dire le nouveau directeur sportif.»

Piatti espère d’ailleurs qu’Olivier Renard, nommé à ce poste il y a quelques jours, saura apporter des améliorations à l’équipe en vue des importants défis qui l’attendront en 2020. Il en a aussi profité pour rendre hommage à Nick de Santis, qui était derrière le recrutement de l’Argentin en 2014 et qui a quitté le club il y a quelques semaines.

«Moi j'avais un bon rapport avec Nick, il aime beaucoup ce club, a-t-il indiqué. C'est lui qui m'avait amené ici, qui m'a fait connaître cette ville, ce grand club. Sans lui, je ne serais pas ici.»

Mais dans l’immédiat, Piatti se concentrera sur le dernier match de la saison, alors que l’Impact recevra les Red Bulls de New York au Stade Saputo. Après avoir raté la majeure partie de la saison en raison de blessures diverses, ce qui l’a énormément frustré, il entend offrir une dernière bonne performance en 2019 aux partisans de l’équipe.

«C'est un dernier match ici, à la fin, il faut bien finir et gagner pour dire merci aux supporters», a-t-il affirmé.

Voyez son point de presse complet dans la vidéo ci-dessous: