Crédit : AFP

Tennis

Gros test pour Bianca Andreescu sur TVA Sports

Publié | Mis à jour

La Canadienne Bianca Andreescu a eu la vie relativement facile contre l’Américaine Jennifer Brady au troisième tour du tournoi de Pékin, jeudi. Elle fera face à un plus gros test vendredi, alors qu'elle visera une 18e victoire de suite. Devant elle se dressera la Japonaise Naomi Osaka, quatrième mondiale.

La rencontre Andreescu-Osaka sera diffusée à la chaîne TVA Sports vendredi à 9 h. 

Conséquemment, l’Ontarienne a gagné ses 17 plus récents duels et n’a pas perdu depuis la ronde des 16 à Miami, en excluant son forfait au deuxième tour de Roland-Garros.

La cinquième tête de série l’a emporté en deux manches de 6-1 et 6-3 pour prendre rendez-vous avec Osaka. Cet affrontement mettra aux prises les deux dernières gagnantes du simple dames aux Internationaux des États-Unis. 

«Je veux jouer contre elle [Osaka] depuis qu’elle a si bien fait aux Internationaux des États-Unis [en 2018] et aux Internationaux d’Australie [en 2019]. Je suis très contente d’avoir la chance de l’affronter demain [vendredi]. Je pense que ce sera vraiment plaisant», a dit la joueuse de Mississauga, dont les propos ont été rapportés par le site de la WTA.

Une solide performance

Andreescu n’a pas lésiné pendant le premier set face à Brady, réalisant trois bris de service. Visiblement frustrée et déçue, sa rivale a d’ailleurs eu droit à un discours de son entraîneur entre les deux manches. Aussi, Brady s’est avérée beaucoup plus coriace au set suivant, se donnant une balle de bris au premier jeu, une autre au troisième et deux au cinquième. Cependant, la Canadienne a résisté à chaque occasion.

Bien servie par la force de ses coups, la gagnante a confirmé sa victoire sur sa deuxième balle de match.

«Globalement, je crois que c’était un match solide de ma part. Mon but était de prendre le contrôle dès le départ et de m’assurer d’être constante au service, car je ne l’ai pas été ces deux derniers matchs», a indiqué la Canadienne.

«Je suis vraiment contente de la manière dont j’ai servi aujourd’hui et de mes retours [de service], particulièrement en première manche. C’est bien d’avoir un match comme celui-là. [...] J’étais plus positive et ç'a beaucoup aidé.»