Alexis Lafrenière

Photo : Alexis Lafrenière Crédit : JOEL LEMAY/AGENCE QMI

LHJMQ

Un nouveau rôle pour Alexis Lafrenière

Publié | Mis à jour

Le nouveau capitaine de l’Océanic de Rimouski, Alexis Lafrenière, ne vise rien de moins que la Coupe du président pour cette saison qui risque fort d’être sa dernière dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

«Nous ne sommes pas parvenus à la gagner lors des deux dernières années. Nous sommes vraiment déterminés à la gagner cette année. Il faut former une équipe le plus rapidement possible. On continue de s’améliorer. On a l’équipe pour gagner», assure celui qui se dit prêt à jouer un rôle plus important au sein de l’équipe.

«À ma troisième année, c’est à mon tour d’aider les jeunes. C’est un très bel honneur d’être nommé capitaine. Nous avons de très bons leaders dans la chambre, dont certains n’ont pas de lettre sur leur chandail. Le fait d’avoir reçu le gouvernail du premier capitaine de l’histoire de l’équipe (Allan Sirois) est un moment émotif que je n’oublierai jamais, tout comme le fait d’avoir pu discuter avec mon idole de jeunesse Sidney Crosby, qui m’a dit de profiter du moment avec l’Océanic, que ça passe vite», poursuit Lafrenière, qui vient d’être sélectionné sur l’équipe d’étoiles de la semaine avec une production de sept points en deux matchs.

L’Océanic reçoit les Screaming Eagles du Cap-Breton, mercredi soir, la seule équipe invaincue cette saison dans le circuit Courteau.

«C’est une équipe qui a énormément d’offensive. Elle perdait 5-0 lors de son dernier match avant de gagner 6-5. C’est une formation qui ne fait pas de placement de rondelle. Les joueurs entrent en zone adverse en possession de la rondelle.

«Ce sera un bon test pour notre unité défensive, qui répond bien jusqu’à maintenant. Il faudra bien fermer l’espace et on pourrait créer des revirements. Nos défenseurs sont dédiés et font preuve d’intelligence. Donald Dufresne fait un travail formidable avec eux. On sent la progression. On sort mieux la rondelle», commente l’entraîneur-chef, Serge Beausoleil.

D’Artagnan Joly quitte

Par ailleurs, l’Océanic confirme que l’attaquant de 20 ans D’Artagnan Joly n’est plus avec l’équipe.

«Il a été réassigné. Il voulait jouer. Nous n’avons pas eu d’offres satisfaisantes pour lui. On aurait aimé le garder», précise Beausoleil. Il semble qu’il évoluera dans le junior AAA, mais il appartient toujours à l’Océanic.

Colten Ellis sera d’office contre les Eagles, mais son auxiliaire, Raphaël Audet, obtiendra un premier départ en carrière lors du voyage de trois matchs en fin de semaine.