Canadiens de Montréal

Price a encore la cote

Price a encore la cote

Renaud Lavoie

Publié 30 septembre 2019
Mis à jour 30 septembre 2019

Chaque année, les meilleurs joueurs de la LNH sont invités à rencontrer les membres des médias pendant deux jours pour préparer la saison. On parle ici d’une quarantaine de joueurs au total.

Au début du mois, cette rencontre a eu lieu à Chicago et j’ai profité de leur présence pour les sonder sur différents sujets. Voici donc la première partie de ce sondage.

Le Centre Bell a un impact

La première question porte sur l’amphithéâtre le plus intimidant dans la LNH. PK Subban a probablement eu la réponse la plus ironique en choisissant le Gila River Arena à Glendale. «C’est trop silencieux», a lancé le nouveau défenseur des Devils.

Mais la vérité c’est qu’il y a une bonne bataille entre les villes de Nashville, Vegas et Montréal. 29% des joueurs sondés ont indiqué que le Centre Bell était le plus intimidant dans la LNH, contre 26% pour le Bridgestone Arena de Nashville et 19% pour le T-Mobile Arena de Las Vegas.

Une bataille générationnelle

Il est toujours intéressant de savoir qui les meilleurs joueurs de la ligue considèrent comment ceux qui dominent leur sport. Évidemment que les noms de Sidney Crosby et Connor McDavid sont sur toutes les lèvres. Mais qui est le favori de la crème de la crème ?

45% des sondés ont choisi Connor McDavid, contre 35% pour Sidney Crosby.

Nikita Kucherov a reçu six pour cent des votes, lui qui avait remporté les trophées Hart (choisit par les journalistes) et Ted Lindsay (choisit par les joueurs de la LNH) la saison dernière. On peut s’attendre à ce que le pourcentage augmente dans un an si le joueur vedette du Lightning connaît encore une fois une saison du tonnerre.

Carey intimidant

À savoir qui est le meilleur gardien de la LNH, Carey Price a obtenu 42% des votes. Mathew Dumba du Wild est celui qui résume le mieux pourquoi Carey Price est encore le gardien qui est le plus respecté dans la ligue. « Son calme et sa confiance font en sorte que c’est intimidant. Ça semble facile. »

Mais la compétition est féroce parce que des gardiens de qualité, il y en a beaucoup. Andrei Vasilevskiy a récolté 32 % des votes et Pekka Rinne des Predators 10 pour cent.

Vasilevskiy est évidemment le jeune gardien qui risque de dominer son sport dans les dix prochaines années, lui qui a remporté son premier trophée Vézina en juin dernier et ce à l’âge de 24 ans.