Boxe

Arslanbek Makhmudov, le Patrick Roy des boxeurs

Publié | Mis à jour

Arslanbek Makhmudov, c’est le Patrick Roy des boxeurs.

Camille Estephan a fait cette analogie au hockey en entrevue à l’émission JiC, lundi. Voyez, dans la vidéo ci-dessus, l’entretien complet avec le promoteur d’Eye of the Tiger Management (EOTTM).

Estephan réagissait ainsi aux commentaires de certains amateurs de boxe à l’effet que tout a semblé facile pour le Russe dans le ring à ses neuf premiers combats professionnels, tous gagnés bien avant la limite.

Samedi après-midi, Makhmudov a encore démontré sa grande puissance en l’emportant par arrêt de l’arbitre dès le troisième round contre le Mexicain Julian Fernandez au Casino de Montréal.

Selon Estephan, Fernandez est loin d’être un faire-valoir, communément appelé «jambon» dans le jargon.

«Comme les gens qui ont regardé le combat ont pu le constater, son adversaire est venu pour se battre. C’était un vrai combat. Il a été surclassé, mais il a essayé.

«C’est possible qu’Arslanbek "knocke" tout le monde à ses 10 prochains combats et que ça paraisse facile, mais ça semble facile parce qu’il est si bon que ça. Il travaille très fort dans le gymnase pour rendre les choses faciles.»

Estephan a ensuite comparé son protégé au légendaire gardien québécois.

«Quand Patrick Roy faisait certains arrêts, on se demandait comment il avait fait. On disait que ça avait l’air facile, mais c’est lui qui se rendait la tâche facile. C’est le cas avec certains de nos athlètes.»

«On a un autre joyau entre les mains» 

Le patron d’EOTTM croit que Simon Kean est un autre poids lourd qui peut «accomplir de grandes choses».

«Simon n’est pas le même type de boxeur qu’Arslanbek, mais il a aussi la force de frappe pour arrêter n’importe qui. Sa puissance peut faire la différence. On espère l’amener aux plus hauts sommets. On a un autre joyau entre les mains en Simon.»

Kean disputera son prochain combat le 7 décembre au Centre Bell contre un adversaire qui reste à déterminer.

«On va vous annoncer toute une carte la semaine prochaine, a promis Estephan. On va sortir les gros canons et Simon en fait partie.»

Par ailleurs, au cours de cette entrevue, il a également été question d’autres boxeurs de l’écurie, dont David Lemieux et Steven Butler.