Impact de Montréal

Amère déception

Publié | Mis à jour

Même s’ils savaient que l’espoir tenait à un fil, les joueurs de l’Impact étaient visiblement abattus après ce match nul, qui signifiait l’élimination de l’équipe des séries.

«Qu’est-ce que vous pensez, on est déçus, on y croyait jusqu’au bout, a assuré Clément Diop. On aurait au moins voulu offrir la victoire aux fans.»

Même si Wilmer Cabrera a parlé d’un écart de talent entre son équipe et Atlanta, Rod Fanni estime pour sa part que la différence n’est pas si grande.

«On n’est pas si loin que ça de ces équipes-là, on peut rivaliser. Il y a moyen de faire les séries bien avant et plus sereinement si on fait bien les choses.»

Fantastique

Le vétéran défenseur a lancé des fleurs à Clément Diop, qui a disputé un fort match entre les deux poteaux. « Clément a été fantastique, il a vraiment fait des parades pas très évidentes et ça me fait plaisir parce qu’il bosse tous les jours et qu’il n’a pas souvent la chance de s’exprimer et là, il l’a fait très bien. »

Le principal intéressé, dont le contrat vient à échéance à la fin de la saison, espère obtenir le départ lors du dernier match de la saison, dimanche prochain.

«Je ne pense pas à 2020, il y a encore un match la semaine prochaine contre les Red Bulls de New York. Le club prend les décisions qu’il a à prendre me concernant, moi j’essaie de me concentrer pour gagner contre les Red Bulls si je suis appelé à jouer.»

Maintenant éliminé, l’Impact doit se tourner vers la saison 2020, qui s’amorcera par les huitièmes de finale de la Ligue des champions.

«La Ligue des champions est dans cinq ou six mois, c’est encore loin, a modéré Bojan Krkic. Nous allons avoir quelques mois pour nous préparer. Nous serons de retour en janvier avec une bonne attitude positive.»

Rod Fanni estime que l’équipe a de bonnes bases pour bâtir en fonction de cette saison, qui sera « importante pour le club ».