Impact de Montréal

Un manque de finition, pas d’efforts

Publié | Mis à jour

Si l’Impact s’est contenté d’un match nul de 1-1 contre Atlanta United, ce n’est certainement pas à cause d’un manque d’efforts.

Les joueurs ont tout donné sur le terrain, ont assuré l’entraîneur-chef Wilmer Cabrera et le gardien Clément Diop après ce résultat qui a mis fin aux espoirs des Montréalais de se qualifier pour les éliminatoires.

«Après le match, je suis allé dans le vestiaire pour féliciter les joueurs pour leurs efforts. Ils ont essayé fort, ils ont travaillé d’arrache-pied. Ils devaient tout laisser sur le terrain et c’est exactement ce qu’ils ont fait», a soutenu Cabrera.

Selon lui, la finition est la plus grande lacune de ses hommes. C’est, à ses yeux, ce qui a fait la différence cette saison. 

«Pourquoi nous ne sommes pas qualifiés pour les éliminatoires? Nous avons de la difficulté à terminer les jeux de qualité que nous créons. Au dernier moment, nous ratons souvent les occasions de faire la différence. Aujourd’hui, nous devions marquer un but de plus que notre adversaire et nous en avons été incapables.»

«On a tout donné. On a vraiment essayé de pousser pour marquer, a indiqué de son côté Diop. Si on avait joué comme ça durant toute la saison, on n’en serait pas là.

«On a poussé, on voulait vraiment offrir la victoire au public. Malheureusement, on a fait un match nul. Je suis vraiment triste pour l’équipe et les partisans.»