Crédit : AFP

NFL

Les Patriots seuls au sommet

Publié | Mis à jour

Grâce à l’excellent boulot de leur défensive, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont vaincu les Bills 16 à 10 et ont ainsi pris possession du premier rang dans la section Est de la Ligue américaine, dimanche après-midi, à Buffalo.

Les deux formations avaient une fiche parfaite avant cet affrontement.

Les favoris de la foule auraient bien pu l’emporter en fin de rencontre, mais le quart-arrière Matt Barkley a été victime de l’unité défensive des vainqueurs, elle qui a réalisé sa quatrième interception. Le pivot des Bills (3-1) était dans la mêlée en raison d’une blessure à la tête qu’a subie Josh Allen à la fin du troisième quart.

Les unités spéciales des Patriots (4-0) ont également eu leur mot à dire dans ce gain, alors qu’elles ont bloqué un botté et ramené le ballon dans la zone payante, lors du premier engagement.

De son côté, le quart-arrière Tom Brady a connu un match difficile, ne complétant que 18 de ses 39 passes tentées pour des gains de 150 verges. Il a également été victime d’un larcin.

Dans la défaite, le porteur de ballon des Bills Frank Gore a atteint les 15 000 verges de gains via le sol en carrière. Il est seulement le quatrième joueur de l’histoire de la NFL à réussir l’exploit, après Emmitt Smith (18 335 verges), Walter Payton (16 726 verges) et Barry Sanders (15 269 verges). Gore a conclu le match contre les «Pats» avec 109 verges en 17 courses.

Nick Chubb écrase les Ravens

À Baltimore, Nick Chubb a mené les Browns de Cleveland vers un gain de 40 à 25 contre les Ravens en atteignant la zone payante à trois reprises au sol.

Le porteur de ballon a parcouru en tout 165 verges en 20 courses. Il a aussi attrapé trois passes pour des gains de 18 verges.

Chubb a réussi son jeu le plus spectaculaire de la journée au quatrième quart quand il a franchi les 88 verges qui le séparaient de la zone des buts.

Jarvis Landry s’est aussi illustré pour les Browns (2-2) en attrapant huit passes pour 167 verges. Le receveur de passes a toutefois dû quitter la rencontre en deuxième demie après avoir été victime d’une commotion cérébrale.

Baker Mayfield, qui connaît un début de saison en deçà des attentes, a livré sa performance la plus productive de 2019 en rejoignant ses receveurs 20 fois en 30 tentatives pour 342 verges, un touché et une interception.

Du côté des Ravens (2-2), Lamar Jackson a réussi trois passes de touché, mais il a aussi été intercepté à deux reprises.

Les Chiefs l’emportent de justesse

À Detroit, un touché tardif du porteur de ballon Darrel Williams a permis aux Chiefs de Kansas City de battre les Lions 34 à 30.

Tirant de l’arrière par trois points dans les derniers moments du quatrième quart, les vainqueurs ont franchi 79 verges et Williams a conclu le tout avec son deuxième majeur de la rencontre.

Les Lions (2-1-1) ont ensuite tenté le tout pour le tout avec notamment deux «Hail Mary», mais la défensive des Chiefs (4-0) a fermé la porte.

Le quart-arrière des gagnants, Patrick Mahomes, a complété 57% de ses passes pour 315 verges et n’a pas été en mesure de trouver la zone des buts. L’athlète de 24 ans a ajouté 54 verges en six courses.

Pour sa part, Matthew Stafford a lancé trois passes de touché, dont deux au receveur de passes Kenny Golladay.

La défensive des Bears récidive

La défensive des Bears n’a pratiquement rien donné aux Vikings du Minnesota et la formation de l’Illinois l’a emporté 16 à 6, dimanche, à Chicago.

L’unité de Chuck Pagano n’a pas accordé plus de 15 points depuis le début de la saison 2019. Contre les Vikings (2-2), elle a donné seulement 22 verges de gains, en plus de réussir six sacs du quart.

Offensivement, les Bears (3-1) ont dû se débrouiller sans leur quart-arrière partant Mitchell Trubisky pour la grande majorité de la partie, lui qui s’est blessé à l’épaule gauche au premier quart. Son remplaçant, Chase Daniel, a complété 22 passes pour 195 verges et un touché. Pour sa part, le botteur Eddy Pineiro a réussi trois placements, dont un de 38 verges.

L’unique majeur des perdants a été inscrit par le porteur de ballon Dalvin Cook, au quatrième quart. Les Vikings ont ensuite raté le converti de deux points.

La première demie suffit aux Seahawks

À Glendale, les Seahawks de Seattle ont inscrit 20 points en première demie, eux qui ont vaincu les Cardinals de l’Arizona 27 à 10.

C’est la défensive des vainqueurs qui a réussi le premier touché de ce duel, au premier quart. Le secondeur Jadeveon Clowney a intercepté un relais du quart-arrière Kyler Murray et il a ramené le ballon sur 27 verges pour le majeur.

Lors de l’engagement suivant, Russell Wilson a conclu une séquence de 75 verges en trouvant Will Dissly sur neuf verges dans la zone payante. Le porteur de ballon C.J. Prosise a inscrit l’autre touché des Seahawks (3-1), dans les dernières minutes du match.

De son côté, Murray a complété 22 de ses 32 passes tentées pour 241 verges. Il a également couru avec le ballon quatre fois pour 27 verges et un majeur.

Le receveur de passes des «Cards» Larry Fitzgerald a attrapé cinq relais, ce qui lui a permis de prendre le deuxième rang de l’histoire de la NFL dans cette catégorie. Il en a maintenant 1326, soit une de plus que Tony Gonzalez et encore 223 de moins de Jerry Rice.