New England Patriots v�Miami Dolphins

Crédit : AFP

NFL

Antonio Brown fait encore des siennes

Publié | Mis à jour

Le receveur de passes Antonio Brown a décidé d’entreprendre des mesures légales, afin de récupérer plus de 62 millions $.

Celui qui a été libéré par les Patriots de la Nouvelle-Angleterre et les Raiders d’Oakland en 2019 a effectué plusieurs griefs et appels contre ses anciennes formations, selon le réseau ESPN.

Concrètement, Brown demande 29 millions $ en salaire garanti, un million $ en boni de signature, 860 000$ pour la première semaine d’activités et 215 000 $ en appel aux Raiders. Il exige également un million $ en salaire garanti, neuf millions $ en boni de signature, 64 000 $ pour la troisième semaine d’activités et 20 millions $ pour l’année d’option 2020 aux Patriots.

L’athlète de 31 ans a été libéré par l’équipe de la Nouvelle-Angleterre après seulement un match et en raison des accusations d’inconduites sexuelles et de viole faites par deux femmes. De leur côté, les Raiders l’avaient écarté avant même qu’il ne dispute une seule rencontre, lui qui avait fait plusieurs frasques, dont s’être battu avec le directeur général de l’équipe.

De son côté, la NFL enquête sur les allégations de nature sexuelles et pourrait éventuellement décider de suspendre Brown. Ce dernier pourrait alors décider d’aller en appel de cette punition et ainsi devenir le premier joueur de l’histoire à tenter neuf appels dans la même saison.