Alouettes de Montréal

La qualification devra attendre pour les Alouettes

Agence QMI et TVA Sports

Publié | Mis à jour

Les Alouettes de Montréal devront attendre avant d’obtenir leur billet pour les éliminatoires dans la Ligue canadienne de football (LCF), eux qui se sont inclinés 25 à 23 samedi soir contre les Lions de la Colombie-Britannique, au BC Place de Vancouver.

Les défaites des Argonauts de Toronto (2-11) et du Rouge et Noir d’Ottawa (3-11) plus tôt en journée donnaient la chance aux Moineaux (7-6) d’assurer leur qualification dans l’Association de l’Est dès samedi.

Au tout dernier jeu du match, à la porte des buts, sur un troisième essai et une verge, l'entraîneur-chef des Alouettes Khari Jones a préféré tenter un jeu au sol plutôt que d'y aller pour un placement. Evan Lewis a récupéré un ballon échappé par Antoinio Pipkin, mais la distance parcourue était insuffisante pour obtenir le premier essai.

Les «Moineaux» ont ainsi raté leur chance de réserver leur place pour le tournoi d’après-saison de la LCF, auquel ils n’ont pas participé depuis 2014.

Pour les Lions, qui occupent le dernier rang dans l’Association de l’Ouest, il s’agit d’une troisième victoire consécutive.

C’est le placement de 48 verges de Sergio Castillo qui, à terme, a fait la différence. Le botteur avait permis aux Lions de prendre les devants 9 à 3 en première demie en réussissant trois ses trois tentatives.

Shiltz relève le défi

Les Alouettes ont tout de même bien fait en l’absence de leur quart-arrière régulier Vernon Adams fils, qui purgeait une suspension d’un match pour avoir arraché le casque d’un adversaire lors de sa dernière sortie.

Après une première demie plutôt ordinaire, le pivot Matthew Shiltz a beaucoup mieux fait en deuxième moitié de rencontre. L’athlète 26 ans, qui en était seulement à un deuxième départ dans la LCF, a permis aux Alouettes de prendre les devants au début du troisième quart sur un jeu de 97 verges. Feignant le jeu au sol, il a relayé le ballon à Eugene Lewis qui a atteint la zone des buts sur une course de 69 verges.

Quelques minutes plus tard, une course de 29 verges de Shiltz, qui a été arrêté à la porte des buts adverses, a mené au touché d’Antonio Pipkin.

Les Lions ont répliqué avec deux touchés : un premier sur une passe de 18 verges de Mike Reilly à Bryan Burnham et un second sur une course de quatre verges de John White.

Plus tard au quatrième quart, Shiltz a marqué le touché sur une course de sept verges. Lors du jeu précédent, il avait lui-même transporté le ballon sur 15 verges.

Shiltz a complété 10 de ses 19 tentatives de passe pour 177 verges de gain. Il a été victime d’une interception et de quatre sacs. William Stanback était particulièrement en forme, lui qui a gagné 147 verges par la course.

Du côté des Lions, Mike Reilly a réussi 30 de ses 34 relais pour des gains de 309 verges.

Samedi, à leur prochain match, les Alouettes recevront la visite des Stampeders de Calgary.