FILES-BOBSLEIGH-CAN-HUMPHRIES

Crédit : AFP

Sports d'hiver

Kaillie Humphries pourra joindre l’équipe américaine

Publié | Mis à jour

Bobsleigh Canada a annoncé samedi avoir libéré l’athlète Kaillie Humphries afin qu’elle puisse joindre l’équipe nationale des États-Unis.

Humphries avait demandé elle-même sa libération le 13 septembre dernier. Elle avait alors annoncé avoir entrepris des recours judiciaires contre la fédération nationale, qu’elle accusait de ne pas avoir traité avec considération une plainte pour harcèlement qu’elle avait déposée en août 2018.

La double championne olympique avait brisé le silence en janvier dernier, lors d’une entrevue à CBC. Sans préciser le type de harcèlement dont elle était victime ni l’identité de son bourreau, elle avait expliqué que son «milieu de travail était devenu toxique et qu’elle ne pouvait plus participer à des compétitions».

Le 17 septembre dernier, un juge de Calgary s’est penché sur la poursuite et a ordonné à Bobsleigh Canada de libérer Humphries sur-le-champ afin qu’elle puisse rejoindre l’équipe américaine.

«Ce n’était pas une décision facile qui aurait pu être prise à la légère, a commenté Bobsleigh Canada par voie de communiqué. Avec nos partenaires, nous avons pesé le pour et le contre de libérer une athlète qui représente un potentiel de médaille et qui est l’une de nos meilleures compétitrices.»

«Nous sommes convaincus qu’il est vital de soutenir nos athlètes et de leur fournir un environnement positif pour promouvoir notre sport et pour monter sur le podium», peut-on également lire.

Âgée de 34 ans, Humphries a remporté trois médailles olympiques avec le Canada, dont une de bronze aux Jeux de Pyeongchang, en 2018.