Canadiens de Montréal

«Je pense avoir tout fait en mon pouvoir»

Publié | Mis à jour

Une certitude à la conclusion du camp des Canadiens de Montréal, c’est que Nick Suzuki a une longueur d’avance sur les autres jeunes.

Voyez les commentaires d'après-match de Nick Suzuki dans la vidéo, ci-dessus.

Dominant dans les deux sens de la patinoire pendant le calendrier préparatoire, le produit de la Ligue de l’Ontario a été l’auteur du but gagnant en prolongation contre les Sénateurs d’Ottawa, samedi, le dernier jeu avant la vraie saison.

Croit-il en avoir fait assez pour décrocher une place dans la formation?

«Oui certainement. Je pense avoir tout fait en mon pouvoir, a-t-il déclaré après la rencontre. J’ai travaillé fort au camp et je suis fier de moi. J’ai eu beaucoup de plaisir.»

Sur la séquence victorieuse, Suzuki a filé dans le coin droit, remportant sa bagarre pour la rondelle contre Jean-Gabriel Pageau, pour ensuite embobiner Anders Nilsson derrière son propre filet, le déjouant du demi-cercle. Une superbe pièce de jeu.

Suzuki donne la victoire au CH au dernier match du camp - TVA Sports

L’entraîneur-chef Claude Julien a précisé qu’aucune décision ne sera prise immédiatement après l’affrontement en ce qui concerne son effectif. Mais il a fort à parier que Suzuki, que le Tricolore a obtenu dans la transaction qui a envoyé Max Pacioretty chez les Golden Knights de Vegas, a gagné ses épaulières.

«Je ne vais pas perdre de sommeil, assure-t-il. Le camp a été ardu. Tout ce dont j’ai besoin, c’est quelques jours de repos!»

En plus d’afficher une efficacité de 50 % sur les mises au jeu, Suzuki a obtenu un temps d’utilisation de 19 min 22 s. Il a été employé pendant 2 :35 en supériorité numérique et 3:11 lorsque le CH était à court d’un homme.