Crédit : Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC

LHJMQ

Remparts : rentrée ratée

Agence QMI / Roby St-Gelais

Publié | Mis à jour

Justin Bergeron et les champions en titre de la Coupe Memorial, les Huskies de Rouyn-Noranda, ont gâché la rentrée locale des Remparts vendredi soir au Centre Vidéotron.

Oublié seul à la droite du gardien Carmine-Anthony Pagliarulo, Bergeron a inscrit le but victorieux sur un jeu de puissance alors qu’il ne restait qu’une minute et 44 secondes à égrainer au cadran, pavant la voie à une défaite de 3-2 des favoris de la foule.

Invaincus à leurs deux premières sorties sur les patinoires étrangères, les troupiers de Patrick Roy subissaient ainsi un premier échec cette saison. Ils pourront se reprendre dès cet après-midi contre ces mêmes Huskies lors du deuxième épisode ce programme double.

Roy fulmine

Tirant de l’arrière 2-0, les Diables rouges sont revenus dans le portrait à l’aide des pièces de Pierrick Dubé et d’Édouard St-Laurent. Et avant la pénalité qui a ouvert la porte à Bergeron, les Remparts s’étaient montrés menaçants alors que la recrue James Malatesta avait été frustrée en échappée.

Mais c’est surtout un geste discutable non appelé aux dépens de Dubé suivi de l’infraction fatale qui a laissé un goût amer dans le camp québécois ainsi que le comportement du banc adverse, selon Roy.

«Il n’y avait jamais de punition sur ce jeu, a laissé tomber l’entraîneur-chef et directeur général en parlant de celle de son défenseur Dylan Schives. Mais ce qui est encore plus décevant, c’est la façon dont les officiels ont géré le match pendant les arrêts de jeu.

«On n’a pas le droit de parler aux arbitres, il faut être gentil avec eux, mais le coach l’autre bord [Mario Pouliot], il a le droit de t’embarrasser. Il niaise avec ses trios, il parle aux arbitres, c’est long. Ils ont quasiment permis des doubles changements!», a fulminé Roy, qui a tout de même salué le caractère de ses jeunes joueurs pour qui il s’agissait pour la plupart d’une première expérience devant plus de 10 000 spectateurs.

Bibeau déçu

Auteur d’une mention d’aide, le capitaine Félix Bibeau avait lui aussi le visage long devant les membres des médias. Malgré cinq points, il n’a toujours pas secoué les cordages dans son nouvel uniforme.

«C’est frustrant, a lâché Bibeau, qui a eu droit au plus bel accueil de la part des spectateurs lors de la présentation des joueurs. On a vu ce qui s’est passé. Il y a des soirs où tu as plus de punitions (cinq avantages numériques contre un) que l’autre bord. Au moins, on les affronte de nouveau demain [samedi].»

En vitesse

Nathan Gaucher a inscrit son premier point en carrière en se faisant complice du but d’Édouard St-Laurent...

Ennuyé par des maux de dos, le défenseur Romain Rodzinski a raté cette rentrée, tout comme la recrue Charle Truchon, victime d’une infection à la cheville... Ces absences ont ouvert la porte aux débuts de Colton O’Brien à la ligne bleue... Le gardien Emerick Despatie obtiendra un premier départ la semaine prochaine lors du premier voyage dans les Maritimes de la saison, a confirmé Patrick Roy, qui ne savait toutefois pas encore dans quel match il allait utiliser la recrue de 16 ans... À 18 ans seulement, l’espoir des Flames de Calgary, Jakob Pelletier, a été nommé capitaine des Wildcats de Moncton, vendredi. Il a célébré le tout en amassant quatre points dans un gain de 6-5 contre Bathurst...