Boxe

BANG! Butler met Valenzuela K.-O. en quelques secondes!

Agence QMI et TVA Sports / Benoît Rioux

Publié | Mis à jour

Steven Butler n’a mis que 38 secondes pour vaincre par K.-O. son adversaire mexicain Paul Valenzuela fils à l’aide d’un jab, jeudi soir au Casino de Montréal.

Un puissant coup sur la «margoulette» a ainsi offert une finale aussi courte que spectaculaire aux amateurs de boxe présents. Valenzuela fils (23-9, 16 K.-O.) a été surpris et est demeuré au sol dès le premier round.

À VOIR AUSSI : Valenzuela fait mine de pointer un fusil à la tête de Butler

«Je suis vraiment content, mais je pense que mes entraîneurs sont encore plus contents parce que c’est un coup qu’on pratique et qu’on essaie de développer, a commenté Butler (28-1-1, 24 K.-O.). Les adversaires savent que j’ai une bonne main droite et ils ne s’attendent donc pas à un coup de la gauche comme celui-là.»

À la suite de ce résultat, Butler sera définitivement en forme pour reprendre du service sous peu, lui qui devrait minimalement se battre en décembre prochain.

Juste avant la finale de la soirée, Batyr Jukembayev (16-0, 13 K.-O.) l’a emporté contre l’expérimenté Miguel Vazquez (41-8, 15 K.-O.), un Mexicain de 32 ans qui en était à son 50e combat professionnel en carrière. Fait intéressant: parmi les neuf défaites désormais à sa fiche, le natif de Guadalajara en doit deux au célèbre champion Saul «Canelo» Alvarez.

Et maintenant une à Jukembayev, qui l’a emporté par decision unanime des juges (100-90, 99-91 et 99-91) après 10 rounds. Le protégé d’Eye of the Tiger Management (EOTTM) a ainsi mis la main sur le titre WBA Continental et un titre IBF Intercontinental chez les poids super-légers.

Le combat round par round :

1er round

K.-O. de STEVEN BUTLER en quelques secondes!

«Bang Bang» Butler fait honneur à son nom contre Valenzuela - TVA Sports

__________________________

Les résultats des autres combats

- Batyrzhan Jukembayev (17-0-0) déf. Miguez Vazquez (41-9-0) sur décision unanime

Kim Clavel (10-0-0) déf. Xenia Jorneac (10-5-0) sur décision unanime

- Raphaël Courchesne (8-0-0) déf. Javier Mercado (26-15-2) sur décision unanime

- Simon Pierre Adde (6-1-0) déf. Juan Santiago Colchado (6-5-1) par K.-O. technique au 2e round

- Aman Kazankapov (1-0-1) déf. Jesus Arriaga (2-1-0) sur décision unanime

- Avery Martin-Duval  (3-0-0) déf. Alexis Ahmed Ocampo (2-2-0) sur décision unanime