Dustin Byfuglien

Photo : Dustin Byfuglien Crédit : Joël Lemay / Agence QMI

LNH

À VOIR: Paul Maurice s'emporte à propos de Dustin Byfuglien

Publié | Mis à jour

L’incertitude entourant l’avenir de Dustin Byfuglien à Winnipeg, et même dans la Ligue nationale de hockey (LNH), semble angoisser de plus en plus les journalistes affectés à la couverture des Jets.

L’entraîneur-chef des Jets Paul Maurice en a payé le prix vendredi, lors d’un point de presse, et ne s’est pas gêné pour se moquer, gentiment, de ses interlocuteurs. À voir ci-dessous:

Maurice a été interrogé au sujet d’une photo de Byfuglien qui aurait fait surface jeudi soir sur les réseaux sociaux. Le joueur des Jets était dans un restaurant local, avec des partisans à qui il aurait dit qu’il allait jouer cette année. «Qu’est-ce que vous pensez de ça?» lui a demandé une journaliste devant la caméra de Sportsnet.

«Je n’en pense rien. Qu’est-ce que c’est au juste, une nouvelle?» a lancé Maurice, qui s’est aussitôt montré très clair sur un point.

«Je ne dirai rien à propos de quoi que ce soit qui est publié pour nuire à quelqu’un sur ces plateformes comme Instagram... Pouvez-vous nommer les autres svp pour m’éduquer un peu? Qu’est-ce qu’il y a d’autres? Twitter, Facebook, Snapchat et il y a le gars (le journaliste) célibataire derrière qui n’ose pas dire Tinder. Voyez, je sais de quoi je parle.»

«Une bonne conversation»

Questionné à nouveau au sujet de la photo de Byfuglien, Maurice n’a pas été plus coopératif.

«Est-ce qu’il était en train de manger de la nourriture? Le salaud, a rajouté Maurice. Je fais des blagues ici, mais je n’ai rien à dire à ce sujet. Il a une vie. J’aime ce gars. On s’est assis ensemble hier, et on a eu une très bonne conversation. C’est tout.»

Lorsqu’un autre journaliste a demandé si cette rencontre avait eu lieu à l’aréna, c’en était trop pour Maurice.

«Bon sang, est-ce que ça change quoi que ce soit? Est-ce que c’est une histoire importante? On a fait ça devant chez toi, dans ma voiture et tu l’as manqué», a rigolé l’entraîneur-chef de Jets, qui a ensuite mis un terme au point de presse.

Rappelons que Byfuglien n’est pas au camp d’entraînement des Jets présentement. Le défenseur de 34 ans avait demandé à l’organisation manitobaine la permission de manquer le début du camp pour des raisons personnelles. Il réfléchirait à son avenir dans la LNH.