Antonio Brown

Photo : Antonio Brown Crédit : AFP

NFL

Antonio Brown libéré par les Patriots

Publié | Mis à jour

Les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont décidé de jeter la serviette dans le cas du receveur de passes Antonio Brown.

La formation de Bill Belichick a libéré l’athlète de 31 ans, vendredi.

«Nous apprécions le dur labeur que plusieurs personnes ont fait lors des 11 derniers jours, mais nous avons le sentiment que la meilleure chose à faire est de prendre une direction différente en ce moment», ont indiqué les Patriots dans un communiqué.

«Merci pour l’opportunité, c’est apprécié», a pour sa part écrit Brown sur son compte Twitter.

À son seul affrontement avec l’équipe de la Nouvelle-Angleterre, dimanche dernier, le footballeur a attrapé quatre passes pour 56 verges et un touché dans une victoire de 43 à 0 des Patriots face aux Dolphins de Miami.

Brown a fait couler énormément d’encre dans les derniers mois et il continue de nager dans la controverse, lui qui se retrouve au centre d’accusations d’inconduite sexuelle à l’égard d’au moins deux femmes, incluant une ancienne entraîneuse.

Une série de controverses

La saga entourant le receveur de passes s’est cependant amorcée bien avant cette histoire. Alors qu’il portait les couleurs des Steelers de Pittsburgh en 2018, Brown s’est disputé avec le quart-arrière Ben Roethlisberger.

Il ne s’est plus présenté aux entraînements des siens, alors que son équipe se préparait à affronter les Bengals de Cincinnati pour leur dernier affrontement de la campagne. L’équipe de la Pennsylvanie ne l’a pas fait jouer lors de ce duel et Brown a demandé une transaction.

Cette requête lui a été accordée en mars puisqu’il est passé aux Raiders d’Oakland, une association qui a été tout sauf un fleuve tranquille.

En effet, Brown a raté la majeure partie du camp d’entraînement de sa nouvelle formation, en raison d’une blessure aux orteils et d’une dispute concernant son casque protecteur. Les choses se sont par la suite envenimées et l’athlète a notamment eu maille à partir avec le directeur général des Raiders, Mike Mayock.

La formation de la Californie l’a finalement libéré le 7 septembre dernier et la même journée, les «Pats» lui ont consenti un contrat d’une saison et d’une valeur de 15 millions $. Au final, Brown aura été un membre des Patriots pendant moins de deux semaines.