LHJMQ

James Malatesta ne perd pas de temps à s'illustrer

Publié | Mis à jour

James Malatesta n’a pas mis de temps à démontrer pourquoi il était considéré comme un espoir de premier plan lors du dernier repêchage de la LHJMQ. À son premier match dans le circuit Courteau, le fougueux attaquant de 16 ans a inscrit ses deux premiers buts en carrière pour aider les Remparts à l’emporter 5-4 en tirs de barrage contre les Tigres de Victoriaville en levée de rideau de la saison 2019-2020.

Les Remparts ont débuté le match en lion. Utilisé sur le premier trio de l’équipe avec Félix Bibeau et Pierrick Dubé, Malatesta n’a mis que 24 secondes pour inscrire un premier but dans la LHJMQ et donner les devants aux Remparts qui ont dominé la première moitié de la première période.

Après dix minutes de jeu, c’était 3-0 pour les Diables rouges après qu’Anthony Gagnon et Édouard St-Laurent en aient ajouté.

Remontée

Un peu amorphes en début de rencontre, peut-être en raison des cérémonies d’avant-match puisqu’il s’agissait de la rentrée locale de l’équipe, les Tigres ont par la suite repris du poil de la bête, rétrécissant l’écart à 3-2 avant de voir Malatesta redonner une priorité de 4-2 aux Remparts en deuxième.

À force d’acharnement, les hommes de Louis Robitaille ont toutefois inscrit deux buts sans réplique avant de voir les Remparts se sauver avec la victoire en tirs de barrage. C’est Andrew Coxhead qui a scellé l’issue de la rencontre lors de la cinquième vague de tirs de barrage.

Carmine-Anthony Pagliarulo a bloqué 31 tirs pour récolter la victoire.

En bref

Toujours incommodé par une blessure au poignet, Yu Sato n’était pas en uniforme pour les Remparts de Québec hier, tout comme Tommy Luneau, Édouard Cournoyer et Colton O’Brien qui étaient laissés de côté.

Les Remparts ont d’ailleurs confirmé hier ce qu’on savait tous, soit que Félix Bibeau avait été nommé capitaine de l’équipe. L’entraineur-chef des Tigres Louis Robitaille a d’ailleurs eu de bons mots à son endroit avant la rencontre d’hier.

«Bibeau, c’est un gars de la même place que moi (Mercier). C’est un vrai et ils sont chanceux de l’avoir. C’est un travaillant. Il s’entraine avec Maxime Comtois l’été et il rivalise avec lui dans le gym.»

Les Remparts disputeront leur deuxième match de la saison, demain après-midi face aux Voltigeurs de Drummondville.

L’Armada s’incline à Val-d’Or

Les Foreurs de Val-d’Or l’ont facilement emporté 7 à 2 face à l’Armada de Blainville-Boisbriand, vendredi, lors de leur premier match de la saison 2019-2020, au Centre air Creebec.

Tous les marqueurs ont été différents pour les Foreurs. Jacob Gaucher a d’abord ouvert la marque en désavantage numérique, aidé d’Alexandre Couture. Couture a récolté une autre aide en deuxième période sur le filet d’Emil Lessard-Aydin.

L’Armada a tenté de répliquer, notamment en troisième période alors que Simon Pinard a marqué en désavantage numérique. 

C’est le gardien de but Jonathan Lemieux, 18 ans, qui a enregistré la victoire. Il a bloqué 30 des 32 tirs dirigés vers lui. 

Alex-Olivier Voyer en grande forme

Tout juste retranché du camp des Bruins de Boston où il avait été invité, Alex-Olivier Voyer a mené le Phoenix vers une victoire de 3 à 2 face aux Saguenéens de Chicoutimi en réussissant un tour du chapeau, vendredi soir, à Sherbrooke.

Voyer a égalé la marque avec son deuxième but du match avec 10 secondes à faire au temps réglementaire. Il a ensuite tranché en prolongation.

Du côté des Saguenéens, Samuel Houde a obtenu deux mentions d’aide. 

Les Olympiques battent les Voltigeurs 

Dans un match à haut pointage, les Olympiques de Gatineau ont défait les Voltigeurs 7 à 4, à Drummondville. 

Carson MacKinnon, Charles-Antoine Roy et Metis Roelens ont obtenu trois points chacun dans la victoire. Mathieu Bizier a marqué le but gagnant avec cinq minutes à faire au troisième engagement. Deux buts dans un filet désert ont aussi été ajoutés au compte des Olympiques.

Dawson Mercer a quant à lui marqué deux fois en avantage numérique pour les Voltigeurs. Le gardien Rémi Poirier y a été de toute une performance pour Gatineau, stoppant 48 des 52 lancers de Drummondville.