HKN-SPO-MONTREAL-CANADIENS-V-TORONTO-MAPLE-LEAFS

Crédit : AFP

LNH

Joyeux casse-tête à Toronto

Publié | Mis à jour

Si les Maple Leafs de Toronto ont maintenant réglé le chaud dossier de Mitch Marner, il sera intéressant de voir comment le directeur général Kyle Dubas réussira à composer avec le plafond salarial au cours des prochaines années.

En octroyant 10,893 millions $ par saison à Marner vendredi soir, les Leafs ont maintenant quatre attaquants qui, à eux seuls, occupent plus de 40 M $ sur la masse de l’équipe. Auston Matthews (11,63 M $), John Tavares (11 M $), William Nylander (6,96 M $) et Marner détiennent chacun une entente qui, au minimum, est valide jusqu’en 2023-2024.

«Je comprends que les gens vont regarder la situation et dire qu’il n’y aucune autre équipe qui a fait ça auparavant, a déclaré Dubas, samedi, au moment de rencontrer les médias en compagnie de Marner. Cela dit, nous avons ces gars engagés avec nous à long terme. Nous arrivons à un point où nous pouvons maintenant venir à l’aréna et jouer, avec rien qui ne plane au-dessus.»

Le club torontois devra-t-il se résoudre à échanger un joueur comme Nylander éventuellement? Dubas ne semble pas trop inquiet.

«Je ne voulais pas manquer le camp d’entraînement et je ne voulais pas rater de matchs, a pour sa part indiqué Marner, qui s’est dit heureux de l’entente conclue devant les nombreux journalistes. Je suis excité de faire partie de cette équipe.»

Marner, 22 ans, a signé un contrat de six ans d’une valeur totale de 65,358 M $.

Tour de passe-passe

Le plafond salarial dans la Ligue nationale de hockey est de 81,5 M $, ce qui veut dire que le fameux quatuor d’attaquants des Maple Leafs vaut plus ou moins autant que l’ensemble de leurs coéquipiers actifs dans la formation.

En vue de la nouvelle saison, Dubas a toutefois fait preuve d’ingéniosité en acquérant le salaire de David Clarkson, qui se retrouve sur la liste des blessés à long terme des Maple Leafs en compagnie de Nathan Horton.

Théoriquement, le salaire d’un joueur placé sur la liste des blessés à long terme compte sur la masse. Il offre toutefois la possibilité aux formations de dépasser le plafond afin de pallier au salaire du joueur blessé. Cette compensation permet, au maximum, de dépenser le total du salaire des joueurs blessés de plus que les 81,5 M$ permis par la convention collective. Dans l’exemple des Leafs, l’équipe se retrouve avec les 5,25 M$ à Clarkson et les 5,3 M$ à Horton, pour un total de 10,55 M$. Ils peuvent donc bâtir une formation qui, minimalement, dépasse les 92 M$.

Si les ententes de Clarkson et Horton se terminent au terme de la présente saison, les Maple Leafs comptent aussi sur les défenseurs Cody Ceci et Jake Muzzin, qui en sont à leur dernière année de contrat avec l’équipe. Ceux-ci gagnent respectivement 4,5 M $ et 4 M $. En quittant la formation éventuellement, ils aideront les Maple Leafs à respecter le plafond salarial en 2020-2021. Quoi qu’il en soit, le défi sera définitivement intéressant à relever pour Dubas, d’une année à l’autre.

À titre d’exemple, toujours pour 2020-2021, les Leafs totalisent une masse salariale projetée de 66,3 millions $ pour seulement une douzaine de joueurs, selon le site spécialisé CapFriendly. Le défenseur Morgan Rielly (5 M $) est d’ailleurs le seul élément à la ligne bleue détenant une entente pour l’an prochain avec la formation torontoise.