MLS

Le Fire chauffe l’Impact

Publié | Mis à jour

Le Fire de Chicago a aisément vaincu le FC Dallas 4 à 0 et a rejoint l’Impact de Montréal au classement de l’Association de l’Est de la Major League Soccer (MLS), samedi.

Le Fire s’installe tout juste derrière Montréal au neuvième rang, avec 37 points. C.J. Sapong a marqué deux fois pour le club de l’Illinois, d’abord à la septième minute, puis à la 29e sur un coup de pied de coin.

Le premier but est venu d’un manque de communication entre le gardien Jesse Gonzalez et l’un de ses défenseurs. Sapong a pu s’emparer d’un ballon laissé libre et marquer facilement.

Nemanja Nikolic et Przemyslaw Frankowski ont été les autres marqueurs du Fire. Tous les buts ont été inscrits en première demie. Le gardien Kenneth Kronholm n’a eu que quatre arrêts à faire pour enregistrer son jeu blanc.

Un match nul pour limiter les dégâts

Le Revolution de la Nouvelle-Angleterre reste devant l’Impact de Montréal au classement grâce à son match nul de 3 à 3 face au Orlando City FC.

Les dégâts de la défaite de l’Impact face au FC Cincinnati sont amoindris par ce match nul. En effet, le Revolution reste septième, place synonyme de séries, avec 40 points, tandis que l’Impact suit au huitième rang (37 points). Orlando reste en 10e position avec 36 points.

Orlando a concédé le premier filet sur un but contre son camp de l’attaquant canadien Tesho Akindele. La réplique ne s’est pas fait attendre pour Orlando grâce au but de Nani. Cristian Penilla et Gustavo Bou ont donné une avance de deux buts au Revolution avant la mi-temps.

Le capitaine Nani a ajouté un filet et une passe décisive sur le but de Dom Dwyer pour ramener tout le monde à égalité. Le pointage de 3 à 3 est demeuré jusqu’en fin de rencontre.

Alexandru Mitrita se signale avec le NYCFC

Le Roumain Alexandru Mitrita n’est pas le plus grand ni le plus gros, mais il réussit néanmoins à s’imposer avec le New York City FC, qui l’a emporté 2 à 1 contre les Earthquakes de San Jose, samedi, au Yankee Stadium.

Mitrita, 24 ans, a fait la différence en se faufilant à travers la défensive pour toucher la cible à la 43e minute. Il a ainsi inscrit son neuvième but de la saison. Keaton Parks a été l’autre buteur pour le NYCFC.

Chris Wondolowski avait pourtant donné les devants aux Earthquakes dans ce match avec un but dès la 20e minute.

Avec cette victoire, le New York City FC consolide son premier rang au classement de l’Association de l’Est de la Major League Soccer avec une fiche de 16-5-9 et ses 57 points.