Canadiens

Une belle occasion s’offre à Lehkonen

Publié | Mis à jour

Artturi Lehkonen a marqué 18 buts à sa saison recrue avec le Canadien en 2016-2017. On le croyait ainsi susceptible d’atteindre le plateau des 20 buts sans trop de difficulté. Mais on attend toujours.

Lors de ses deux dernières années, le Finlandais a touché la cible 12 fois et 11 fois. De son propre aveu, il a manqué de constance et il a traversé trop de périodes sombres.

Lehkonen pourrait avoir l’occasion de regagner sa place au soleil avec le CH cette saison. Dès le premier jour du camp, Claude Julien l’a utilisé à l’aile droite aux côtés de Max Domi et de Jonathan Drouin.

«C’est une belle chance, a dit Lehkonen. J’aimerais en profiter le plus possible. Ils sont deux très bons joueurs, je devrai juste garder mon style et contribuer au succès de ce trio. Comme je l’ai déjà dit, je veux devenir plus constant.»

Bien démarrer la saison

Lehkonen n’a rien d’un moulin à paroles en entrevue. Quand un collègue lui a demandé s’il avait consacré du temps à regarder des vidéos de lui à ses débuts à Montréal, il a hoché la tête.

«Pas vraiment, a-t-il riposté. Je frappais plus souvent le filet. Et je marquais plus de buts.»

Avant le début du camp, le choix de l’ailier droit pour jouer aux côtés de Domi et Drouin représentait un enjeu. Julien devait trouver un remplaçant à Andrew Shaw. Il s’est tourné vers Lehkonen avant Paul Byron ou un jeune attaquant prometteur comme Nick Suzuki.

«Je sais que déjà, plusieurs personnes se posent la question avec Lehkonen au sein d’un deuxième trio, a mentionné Julien. Je ne dis pas que Lehkonen est un marqueur de 50 buts, mais il est dû pour connaître une bonne saison.

«Il a bien terminé la dernière saison. On aimerait le voir connaître un bon départ. Pour l’instant, je trouve que c’est un bon joueur pour Domi et Drouin. Il n’a pas peur de foncer au filet et de se salir le nez.»

«C’est important de ne pas avoir trois joueurs dans le même style, a enchaîné l’entraîneur en chef. Si tu as trois fabricants de jeux, ils resteront trop à l’extérieur et pas assez à l’intérieur.»

La confiance de Domi

Le CH n’a pas encore joué un seul match préparatoire. Il faudra attendre avant de juger de la qualité de ce trio, mais Domi croit en son potentiel.

«Lehky [Lehkonen] est facile à lire sur la glace puisqu’il se retrouve pratiquement toujours au bon endroit, a souligné Domi.

«Il travaille fort, il se bat pour la rondelle. Il est un morceau important de notre équipe. J’ai confiance quand je saute sur la glace avec un gars comme lui.»