Crédit : AFP

LNH

Mike Babcock cherche toujours son capitaine

Publié | Mis à jour

L’entraîneur-chef des Maple Leafs de Toronto Mike Babcock est à la recherche d'un capitaine, lui qui doit composer sans depuis le départ de Dion Phaneuf en 2016.

«On est chanceux de compter sur un bon groupe de leaders. Nous allons annoncer notre décision concernant un capitaine bientôt, a déclaré Babcock au réseau Sportsnet lors de l’ouverture du camp d’entraînement. Je crois que la détermination, l’amour des Leafs, de cette ville, de leurs coéquipiers et le désir de performer sont le genre de qualités qu’on recherche pour notre prochain capitaine.»

Babcock a comparé sa liste de préférences à l’impact qu’a eu un athlète bien connu des Torontois, Kawhi Leonard.

«Il y a ce joueur des Raptors qui est arrivé en ville et a tout changé du jour au lendemain, se souvient l’homme de 56 ans. Il est arrivé très compétitif et engagé envers sa nouvelle équipe. Je n’avais jamais vu ça auparavant. Il a rendu ce club meilleur et a finalement été chercher le championnat. Ça, c’est un meneur!»

«Je ne suis pas un immense amateur de basketball, mais quand j’allais aux matchs, je voyais Kawhi qui portait l’équipe sur ses épaules et qui motivait ses coéquipiers. Nous avons des joueurs qui peuvent faire ça», croit le pilote des Leafs.

Ironiquement, Leonard a quitté Toronto l’été dernier pour rejoindre les Clippers de Los Angeles, une histoire que plusieurs amateurs de sport n’ont pas encore digérée.

Sans capitaine depuis 2016

Il faut remonter à la saison 2015-2016 pour voir un joueur des Leafs porter un «C» sur son chandail. Dion Phaneuf avait rempli ce rôle pendant six saisons, avant d’être échangé aux Sénateurs d’Ottawa. Ce n’est pas la première séquence sans capitaine de Toronto, eux qui n’en ont pas eu entre 2007-2008 et 2010-2011, soit l’écart entre les «règnes» de Phaneuf et de Mats Sundin.

L’an dernier, John Tavares, Morgan Rielly et le vétéran Patrick Marleau étaient tous assistants au capitaine. Marleau ne sera pas de retour avec les Leafs la saison prochaine tandis que les deux autres ont connu la meilleure saison de leur carrière.

À sa première saison à Toronto, Tavares a obtenu 88 points, dont 47 buts. L’ancien premier choix au total du repêchage de 2009 a déjà rempli le rôle de capitaine lorsqu’il s’alignait avec les Islanders de New York.

Le défenseur Rielly a quant à lui cumulé 72 points la saison dernière, dont 20 buts. Le natif de Vancouver en sera à sa septième saison avec les Maple Leafs, l’équipe qui l’a repêché en 2012.