Les Partants

Cayden Primeau, le «bijou»

Publié | Mis à jour

La question des gardiens de but, chez les Canadiens, ne sera sans doute pas le sujet chaud du camp d’entraînement : Carey Price et Keith Kinkaid sont déjà bien installés dans leurs rôles respectifs avec le grand club.

Par contre, ça pourrait se bousculer derrière eux. Celui qui retiendra l’attention à cet effet, cette année, est sans doute le jeune Cayden Primeau.

«J'ai bien hâte de voir Cayden Primeau à l'œuvre», a indiqué notre analyste Patrick Lalime, vendredi matin, à l’émission «Les Partants».

«On en a entendu parler beaucoup, dernièrement, a poursuivi l’ancien gardien des Sénateurs. J'ai hâte de voir comment il va se comporter lors des matchs hors-concours, quelle expérience il ira chercher. Pour avoir eu la chance de parler à Stéphane Waite (entraîneur des gardiens du CH), c'est quelqu'un qui adore le sport, qui est passionné de hockey.»

«C'est vraiment un beau bijou que les Canadiens ont dans leur organisation», a ajouté Lalime.

Il faudra aussi garder un œil sur l’Américain Charlie Lindgren, pour qui le temps risque de commencer à manquer, cette année. Les deux risquent de batailler pour le poste de premier gardien avec le Rocket de Laval.

De bons mots pour Kinkaid

Contrairement à la dernière saison, le CH devrait pouvoir compter sur un substitut fiable en Kinkaid, cette année.

«C'est un gardien de but qui a un style hybride, un peu, a observé Lalime. Qui joue debout quand même assez souvent. On est habitués à voir des gardiens de but qui sont souvent sur la patinoire, mais je pense que c'est une tendance qu'on va voir revenir un peu, dans la Ligue nationale, les gardiens qui font sentir leur présence en restant debout.»

«C'est un grand gardien, qui est athlétique. J'ai hâte de le voir de façon constante devant le filet», a-t-il conclu au sujet de l’Américain de 30 ans.

Voyez l’intervention complète de Patrick Lalime dans la vidéo ci-dessus.