Evgeni Malkin

Photo : Evgeni Malkin Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LNH

Evgeni Malkin a lancé un ultimatum aux Penguins

Publié | Mis à jour

Evgeni Malkin a lancé un ultimatum aux Penguins de Pittsburgh après leur élimination au premier tour des séries éliminatoires.

L’attaquant russe a demandé à l’état-major de choisir entre lui et Phil Kessel puisqu’il n’en pouvait plus de jouer à ses côtés, rapporte The Athletic.

Au grand plaisir de Malkin, le directeur général Jim Rutherford l’a préféré à Kessel, qu’il a échangé aux Coyotes de l’Arizona en juin.

«Malkin en était venu à croire que Kessel était satisfait des deux titres de la Coupe Stanley et s'intéressait surtout à ses statistiques personnelles», a raconté le journaliste Rob Rossi, qui s’est rendu à Moscou cet été pour s’entretenir avec Malkin.

«Malkin craignait d’être perçu de la même façon si Kessel restait son ailier. Plusieurs sources  m’ont indiqué que Malkin avait demandé un échange si Kessel revenait avec l’équipe. Il ne voulait pas jouer un autre match, encore moins une autre saison, avec Kessel comme compagnon de trio», a-t-il ajouté.

La dernière saison a été certes la moins satisfaisante de la carrière de Malkin, autant individuellement que collectivement, et il souhaite revenir en force afin d’aider les Penguins à renouer avec le succès.

Limité à 72 points en 68 rencontres, le joueur vedette a marqué seulement 21 fois, soit deux fois moins qu’au cours de la campagne précédente. Ses performances offensives n’ont pas aidé la cause des siens qui se sont qualifiés difficilement pour les séries éliminatoires, avant d’être balayés par les Islanders de New York au premier tour.

Une mauvaise influence

Après des mois de spéculation, les Penguins ont envoyé Kessel aux Coyotes le 29 juin en retour de l’attaquant Alex Galchenyuk et du défenseur Pierre-Olivier Joseph. Les Coyotes ont obtenu également un choix de quatrième tour en 2021 ainsi que le défenseur Dane Birks.

Des révélations troublantes au sujet de la relation entre Kessel et l'entraîneur Mike Sullivan avaient été publiées par The Athletic.

Les habitudes de Kessel, sur la glace comme à l'extérieur, auraient été à l'origine de la relation tendue entre lui et Sullivan. La majorité du blâme pour le déclin du jeu défensif de Malkin aurait été attribuée à Kessel.

Les fréquentes visites de Kessel au casino de Pittsburgh auraient été perçues comme un problème depuis que Sullivan a appris que quelques jeunes joueurs, dont Jake Guentzel, fréquentaient l'établissement la veille des rencontres. Sullivan aurait craint que Kessel soit une mauvaise influence auprès de Guentzel.