Les Partants

Un message de Marc Bergevin à Carey Price?

Publié | Mis à jour

«Je pense que Carey Price a plus de belles années devant lui qu’il peut le croire». Voilà ce que le directeur général Marc Bergevin a laissé savoir, lundi, pendant le tournoi de golf de l’équipe.

Sachant que son gardien veut gagner plus que jamais et qu’il semblait s’impatienter dans ses propos - sans rien enlever au potentiel de l’équipe -, le DG voulait-il lui passer un message?

L’analyste hockey de TVA Sports Louis Jean voit des incongruités dans le giron, puisque Bergevin a dit que «l’avenir des Canadiens de Montréal passe par Laval».

«Si tu veux donner l’équipe aux jeunes, quelque chose ne fonctionne pas dans l’orientation quand t’as des vétérans comme Carey Price et Shea Weber, qui pourraient aider une équipe à gagner maintenant, qui ne se gênent pas pour dire [...] qu’ils veulent gagner maintenant. Ça met de la pression.»

«Si l’avenir c’est les jeunes, comment se fait-il que Price est Weber sont là? Ça ne fonctionne pas.»

Pour Louis Jean, la déclaration de Bergevin sur Price est en fait un message évident destiné aux fidèles du CH.

«Il essaie de vendre son plan aux partisans. S’il décide encore de rebâtir autour de Price et Weber, c’est que l’exemple qu’ils montrent aux jeunes est tellement important. C'est pour ne pas que ce soit seulement les jeunes qui jouent ensemble.»

En ce qui est de la fenêtre d’opportunité du Bleu-blanc-rouge, le propriétaire Geoff Molson a prédit qu’elle était de trois à huit ans, une hypothèse des plus prudentes.

«L’avenir est très prometteur. C’est vrai qu’on a une belle base d’espoirs, reconnait notre analyste.

«Mais il faut aussi admettre que les cinq ou six premières années de Marc Bergevin, son plan a été un échec total. C’est pourquoi nous en sommes rendus ici aujourd’hui.»

Ci-dessus, écoutez les commentaires de Louis Jean aux «Partants».