Patrice Bergeron

Photo : Patrice Bergeron Crédit : AFP

LNH

La blessure de Patrice Bergeron tarde à guérir

Publié | Mis à jour

Malgré une blessure à l’aine qui continue de l’embêter, l’attaquant québécois Patrice Bergeron assure qu’il sera en mesure d’entamer la prochaine saison en même temps que ses coéquipiers des Bruins de Boston.

«Je suis certain que je serai prêt, assurément pour le début de la saison. Je n’ai aucun doute», a tranché Bergeron, rencontré par les médias de Boston durant le tournoi de golf annuel de la Fondation des Bruins, lundi, au Massachusetts.

Le Québécois, qui a reçu une injection de plasma (PRP) pour l’aider à guérir au cours du mois de juillet, pourrait toutefois être ralenti par cette blessure à l'aine durant le camp d’entraînement, malaise dont il souffrait déjà pendant les dernières séries éliminatoires.

«Je devrais être capable de jouer malgré la douleur, a indiqué Bergeron dont l’entrevue a été diffusée sur le compte Twitter des Bruins. Ça fait longtemps que c’est là. Je pense que la dose de PRP, c’est l’une des choses qui prennent un peu de temps avant d’avoir des effets. C’est de mieux en mieux, mais c’est encore là un peu.»

Lors de la récente saison, Bergeron a offert sa meilleure production en carrière avec 79 points, dont 32 buts, en 65 matchs. Il avait notamment été à l’écart du jeu entre le 16 novembre et le 22 décembre en raison de blessures aux côtes et à une clavicule.

Le Québécois a ajouté 17 points en 24 rencontres éliminatoires lorsque les Bruins ont atteint la finale de la Coupe Stanley, s’inclinant en sept matchs contre les Blues de St. Louis.