LCF

Mathieu Betts rêve à la Coupe Grey

Publié | Mis à jour

Les dernières semaines n’ont pas été de tout repos pour l’ancien du Rouge et Or Mathieu Betts.

Même s’il n’a pas réussi à se tailler un poste avec les Bears de Chicago dans la NFL, l’ailier défensif affirme qu’il ne pouvait pas être plus heureux après avoir signé un contrat de deux ans avec les Eskimos d’Edmonton dans la Ligue canadienne (LCF).

«Ce n’est pas facile de se faire libérer par les Bears et de revenir chez toi et de trouver une nouvelle équipe. C’était stressant, mais je suis super content que ça soit fait et je ne pourrais pas être plus heureux qu’avec les Eskimos», a expliqué Betts en entrevue à l’émission «JiC».

Voyez l'entrevue complète ci-desssus.

Betts ajoute que c’est sans regret qu’il débarque en Alberta.

«Je me sens privilégié d’avoir pu vivre cette expérience avec Chicago, j’ai appris beaucoup. C’est certain que j’aurais aimé que ça se termine différemment. J’ai bien performé, mais c’est la réalité de cette ligue.»

Betts doit désormais retourner en mode apprentissage, lui qui doit se familiariser avec une nouvelle équipe, de nouveaux règlements et un nouveau style de jeu.

«Mon seul objectif maintenant est de remporter le plus de parties possible et de mettre la main sur une Coupe Grey.»

Sélectionné au 3e rang par Edmonton au dernier repêchage, le Québécois affirme qu’il ne veut pas se mettre de la pression pour le reste de la saison.

«Mon objectif est de contribuer aux succès de l’équipe, je fais désormais partie de l’une des meilleures brigades défensives au pays, alors ça enlève du poids sur mes épaules et ça ne peut être que bon pour mon développement.»

Jouer au football avant tout

Betts a mentionné que d’autres formations de la NFL s’étaient intéressées à son profil après avoir libéré, mais sachant qu’il n’aurait pas de minutes de jeu, il a préféré revenir au pays.

«Rester dans la NFL cette année était risqué. Je ne voulais pas attendre trop longtemps pour avoir une opportunité. Pour moi, il n’était pas question de rater une saison de football. Je voulais jouer en 2019 alors j’ai signé avec les Eskimos.»