Abraham Toro et Jose Altuve

Photo : Abraham Toro et Jose Altuve Crédit : AFP

MLB

Deux Québécois à la Série mondiale?

Publié | Mis à jour

Deux représentants de la Belle Province, Russell Martin et Abraham Toro, risquent fort de jouer en octobre.

L’un d’entre eux pourrait même ultimement remporter la Série mondiale pour devenir seulement le deuxième Québécois à accomplir un tel exploit après Éric Gagné, en 2007, avec les Red Sox de Boston.

Le vétéran Martin, des Dodgers de Los Angeles, et la recrue Toro, des Astros de Houston, font partie des équipes qui peuvent rêver à une conquête. Les Dodgers sont dominants dans la Ligue nationale, tandis que les Astros font partie des clubs favoris dans l’Américaine avec les Yankees de New York.

Les Dodgers tentent d’atteindre la Série mondiale pour une troisième année consécutive. Battus en cinq matchs par les Red Sox de Boston en 2018, les Dodgers avaient par ailleurs perdu en sept parties face aux Astros, il y a deux ans.

Une reprise de 2017? 

Certains imaginent déjà une reprise de la finale de 2017 avec, cette fois, deux Québécois impliqués. Même si Martin et Toro pourraient occuper des rôles de soutien avec leur équipe respective, un tel duel entre les Dodgers et les Astros susciterait assurément l’intérêt de nombreux amateurs de baseball du Québec.

Dans le cas de Gagné, il avait participé à un seul match de la finale contre les Rockies du Colorado, soit la première partie, le 24 octobre 2007.

Dans une victoire de 13 à 1, celui qu’on surnommait «Game Over» avait retiré dans l’ordre les frappeurs des Rockies en début de neuvième manche au Fenway Park pour mettre fin au match. Il avait notamment passé Brad Hawpe dans la mitaine, sur élan, pour clore le spectacle. Le releveur Jonathan Papelbon, qui était à l'époque l’homme de confiance des Red Sox comme spécialiste des fins de match, avait pour sa part obtenu des sauvetages lors des trois parties suivantes pour aider Boston à compléter le balayage.