Virgil van Dijk

Photo : Virgil van Dijk Crédit : AFP

Euro 2020

Virgil van Dijk impressionne les Allemands

Publié | Mis à jour

À deux jours du match Allemagne-Pays-Bas en qualification de l'Euro-2020, les Allemands attendent avec envie mais aussi inquiétude de retrouver en face d'eux Virgil van Dijk, le phénoménal défenseur de Liverpool et des «Oranje».

«Quand on est à côté de lui, on se retrouve assez vite dans l'obscurité», lance l'avant-centre Timo Werner, dans une métaphore pour évoquer la présence physique du stoppeur de 1,93 m pour 92 kg, élu joueur UEFA de l'année devant Messi et Ronaldo.

«Mais c'est un plaisir de jouer contre un joueur comme ça, il faut arriver à s'imposer», ajoute le buteur de Leipzig, qui devrait se frotter au géant vendredi à Hambourg.

Alors que Serge Gnabry, l'ailier du Bayern Munich, voit en lui «une armoire énorme», celui qui en parle le mieux est encore Niklas Süle, qui occupe le même poste de défenseur central et n'a rien à lui envier physiquement (1,95 m, 97 kg).

«J'ai déjà joué quelques fois contre lui, dit le joueur du Bayern, il a une incroyable présence physique. J'ai vu le type que c'était, et pourtant je ne suis pas maigrichon. J'essaie de copier des éléments de son football offensif. Il mérite d'être dans la sélection du joueur de l'année, et c'est bien d'entendre dire qu'un défenseur peut aussi remporter ce titre.»

Car après le titre UEFA, Van Dijk, vainqueur de la Ligue des champions avec Liverpool, est également finaliste pour le titre de joueur Fifa de l'année, avec Messi et Ronaldo.

«On l'a sous-estimé pendant plusieurs années, reconnaît le sélectionneur allemand Joachim Löw, mais ces deux trois dernières années, et notamment à Liverpool, il est le roc dans la tempête.»

À l'aller le 24 mars, les hommes de Löw avaient pourtant pris le dessus à Amsterdam en s'imposant 3-2 grâce à un but de Niko Schulz à la 90e minute. Malgré la présence de van Dijk.