Canucks c. Canadiens

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LNH

Les Canucks ont-ils trouvé leur prochain capitaine?

Publié | Mis à jour

Bo Horvat est prêt à prendre le rôle de capitaine si la direction des Canucks de Vancouver lui offre le poste la saison prochaine.

«Ça serait un honneur incroyable, que ce soit de porter le 'C' ou une autre lettre, a révélé Horvat à Chicago, jeudi, lors de la tournée des médias. D’être pris en considération pour ce poste est déjà très flatteur. Ça ne changerait pas qui je suis.»

Il faut dire que Horvat est un candidat naturel pour ce poste. À 24 ans, il a déjà disputé cinq saisons avec les Canucks, l’équipe qui l’a repêché en 2013. Il est aussi considéré comme le centre numéro 1 du club depuis le départ d’Henrik Sedin en 2018. Sedin était également le capitaine de la formation britanno-colombienne, qui n’en compte plus depuis.

«C’est sûr que c’est bien d’avoir un gars sur qui on peut se fier lorsque les temps sont durs. Ça prend quelqu'un qui pourra donner l’exemple pour les jeunes joueurs et les plus vieux, a ajouté le natif de London en Ontario. En même temps, l’équipe n’a pas à se presser pour en nommer un. C’est la responsabilité du directeur général et du personnel d’entraîneurs de trouver qui sera celui qui remplira le mieux la fonction. On a beaucoup de joueurs qui pourraient le faire.»

De la pression sur le capitaine

Horvat est conscient qu’avec le rôle de capitaine, une tonne de pression s’ajouterait sur ses épaules, puisque Vancouver n’a pas fait les séries éliminatoires depuis 2015, en plus de présenter une fiche perdante depuis.

«Ce n’était pas facile de faire face aux médias et de prendre les coups chaque jour depuis trois ans. J’ai eu un peu de cette responsabilité l’an dernier et je crois être prêt à passer à la prochaine étape», a déclaré Horvat.

Les autres candidats logiques pour le poste de capitaine seraient le défenseur Alexander Edler, ou encore les jeunes attaquants Brock Boeser et Elias Pettersson. Ces deux derniers montrent définitivement l’exemple offensivement, mais sont peu expérimentés dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

Le profil d’Edler semble le plus intéressant actuellement. Le défenseur suédois de 33 ans a disputé l’ensemble de ses 13 saisons dans la LNH avec les Canucks et est déjà un assistant-capitaine, tout comme Horvat. Edler est également sous contrat jusqu’en 2021-2022, où il deviendra joueur autonome sans compensation.

Horvat a présenté les meilleures statistiques de sa carrière en 2018-2019 grâce à une récolte de 61 points (27 buts, 34 aides). Il a terminé deuxième de chacune de ces catégories, derrière Pettersson, qui a remporté le trophée Calder, remis au meilleur joueur de première année.