FBN-SPO-OAKLAND-RAIDERS-V-SEATTLE-SEAHAWKS

Crédit : AFP

NFL

Les 10 hommes les plus riches de la NFL

Publié | Mis à jour

La saison de la NFL s’amorce ce jeudi et tous les athlètes souhaitent évidemment obtenir du succès, individuellement et collectivement. Cependant, il n’y aura pas seulement des gagnants sur le terrain, car de nombreux joueurs toucheront un joli magot en 2019.

Voici d’ailleurs, d’après un classement établi par le réputé magazine Forbes, une courte présentation des 10 athlètes du circuit Goodell qui auront droit aux plus hauts revenus cette année.

1- Russell Wilson, Seahawks de Seattle, 79 millions $

En incluant les bonis, le quart-arrière gagnera un salaire de 70 millions $, sans compter les 9 millions $ provenant de commandites, d’activités promotionnelles et de redevances diverses. Il possédait suffisamment d’argent pour se joindre récemment au groupe de propriétaires des Sounders de Seattle, équipe de la Major League Soccer. Également, il est l’un des investisseurs souhaitant amener une concession du baseball majeur à Portland.

2- Ben Roethlisberger, Steelers de Pittsburgh, 46 millions $

L’homme de 37 ans est l’un des 13 quarts partants à détenir plus d’une bague du Super Bowl. Depuis le début de sa brillante carrière en 2004, il a récolté 232 millions $ en salaire et a obtenu 37,5 millions $ en boni de signature le printemps dernier. Ses revenus totaliseront 46 millions $ au cours l’année.

3- Drew Brees, Saints de La Nouvelle-Orléans, 39 millions $

Brees est un autre pivot d’expérience n’ayant pas besoin de présentation. Invité au Pro Bowl 12 fois à vie, il a accepté une prolongation contractuelle de deux ans et de 50 millions $ en 2018, mais a choisi de modifier la structure de son entente en mars afin d’aider les Saints à libérer de la place au niveau de leur masse salariale. En 18 ans, il a touché plus de 220 millions $ pour ses exploits sur la surface de jeu. Il est également doué en affaires, lui qui possède plusieurs commerces Jimmy John’s et Dunkin (NDLR : autrefois, Dunkin’ Donuts).

4- Tom Brady, Patriots de la Nouvelle-Angleterre, 35 millions $

Le sextuple vainqueur du Super Bowl détient un pacte lui valant 23 millions $ en 2019 et sa renommée lui permettra d’ajouter 12 millions $ en revenus divers. Parmi ceux-ci, il y a son entente récente avec la compagnie de montres de luxe IWC.

5- Nick Foles, Jaguars de Jacksonville, 32,8 millions $

Celui ayant mené les Eagles de Philadelphie à la conquête du Super Bowl en 2018 a signé un contrat de quatre ans et de 88 millions avec les «Jags» en mars. Cela inclut une somme garantie de 50 millions $. Pourtant, il assumait un rôle de quart substitut quelques années auparavant.

6- DeMarcus Lawrence, Cowboys de Dallas, 31,3 millions $

Voici l’athlète le mieux payé de la NFL, en excluant les quarts-arrière. L’ailier défensif de 27 ans a décroché un nouveau pacte de cinq ans et de 105 millions $ en avril. Son montant garanti de 65 millions $ constitue un record pour un joueur n’évoluant pas à la position de pivot. Depuis 2017, il a réussi 25 sacs.

7- Kirk Cousins, Vikings du Minnesota, 29,8 millions $

L’ancien des Redskins de Washington a signé pour trois ans et 84 millions $ l’an passé, ce total étant entièrement garanti. Il reste à voir si ce pactole se traduira par un Super Bowl avec les Vikings. Jusqu’à présent, Cousins a été incapable de gagner le gros match.

8- Trey Flowers, Lions de Detroit, 29,1 millions $

Signataire d’un pacte de cinq ans et de 90 millions $ à titre de joueur autonome pendant la saison morte, l’ailier défensif touchera une somme garantie de 56 millions $. Il a dominé les Patriots pour le total de sacs lors de chacune des trois dernières campagnes.

9- Brandin Cooks, Rams de Los Angeles, 28 millions $

Le receveur de passes a été échangé par les Patriots aux Rams tôt en 2018 et a ensuite signé une entente de cinq ans et de 81 millions $. Toutefois, la transaction a dû lui laisser un goût amer, particulièrement quand son ancienne organisation a défait son équipe au dernier Super Bowl. Par ailleurs, les Rams ont accordé un boni de 17 millions $ au numéro 12 en mars, tel que prévu par une option rattachée à son contrat.

10- Matt Ryan, Falcons d’Atlanta, 26,5 millions $

En 2018, le vétéran est devenu le premier joueur de la NFL à toucher au moins 30 millions $ en moyenne par année. Parmi les entreprises s’étant associées à lui, notons Gatorade, Nike, IBM et Mercedes.