MLB

Dur coup pour les Phillies

Publié | Mis à jour

Le voltigeur des Reds Phillip Ervin a frappé, jeudi après-midi à Cincinnati, un circuit pour mettre fin au match, en 11e manche, portant ainsi un dur coup aux Phillies de Philadelphie qui luttent pour une participation aux éliminatoires.

Les Phillies, qui ont perdu par le pointage de 4 à 3, ont ainsi subi une deuxième défaite consécutive face aux Reds.

La formation de Philadelphie avait réussi à créer l’égalité dans ce match, en début de huitième, grâce à une longue balle du receveur J.T. Realmuto, sa 22e de la saison.

Le coup d’Ervin aux dépens du releveur Nick Vincent (1-3) a toutefois fait la différence. La victoire est allée au dossier de Matt Bowman (2-0) tandis que le partant des Reds Sonny Gray avait bien entamé le match en allouant un seul point en six manches.

Match complet pour Reynaldo Lopez

À Cleveland, le lanceur dominicain Reynaldo Lopez a réalisé un match complet pour les White Sox de Chicago, s’imposant dans une victoire de 7 à 1 face aux Indians.

En neuf manches de travail, Lopez (9-12) n’a cédé qu’un seul coup sûr, allouant par ailleurs trois buts sur balles. L’artilleur de 25 ans a effectué 11 retraits au bâton. Le partant des Indians Zach Plesac (7-6) a subi le revers.

Willians Astudillo fait la différence

À Boston, un simple productif de Willians Astudillo en septième manche a permis aux Twins de Minnesota de l’emporter 2 à 1 contre les Red Sox.

C’est Miguel Sano qui a inscrit le point de la victoire sur la frappe d’Astudillo.

Les Red Sox avaient pris les devants en quatrième manche grâce au 26e circuit de la saison de Mookie Betts.

C.J. Cron avait ensuite permis aux visiteurs d’égaler la marque en se commettant dans un double jeu. Sano a néanmoins eu le temps de rallier le marbre.

Martin Perez (10-6) a empoché la victoire. Le partant des Twins n’a alloué qu’un point, deux coups sûrs et deux buts sur balles en six manches de travail. Taylor Rogers a quant à lui signé son 24e sauvetage de la saison. Le releveur Andrew Cashner (11-8) a pour sa part encaissé le revers.

Septième manche productive pour les A’s

À Oakland, les Athletics ont vaincu les Angels de Los Angeles par la marque de 10 à 6.

Les A’s ont connu une excellente septième manche avec sept points marqués. Les coussins étaient remplis lorsque Mark Canha et Jurickson Profar ont profité de buts sur balles pour faire marquer des points. Robbie Grossman a continué avec un triple qui a vidé les coussins et donné une avance de deux points à Oakland.

Josh Phegley a aussi frappé la longue balle pour les A’s, sa 11e de la saison. Le lanceur A.J. Puk (1-0) a obtenu la première victoire de sa carrière dans le baseball majeur. Il est venu en relève à Brett Anderson en sixième et a lancé deux manches complètes, retirant deux frappeurs sur des prises et accordant un point.

Le releveur Ty Buttrey (6-7) a enregistré la défaite. Sa courte sortie a été désastreuse. Il a accordé quatre points et causé trois erreurs avant d’être remplacé par Miguel Del Pozo.

Bichette brillant dans la défaite

Malgré la belle prestation de Bo Bichette, qui a produit trois points grâce à ses neuvième et dixième circuits de la saison, les Blue Jays de Toronto se sont inclinés 6 à 4 devant les Rays de Tampa Bay, jeudi soir, en Floride.

Avec ses deux coups de canon, le joueur d’arrêt-court de la formation canadienne a atteint le cap des 25 coups sûrs de plus d’un but en carrière. Il est le deuxième joueur le plus rapide, après Joe DiMaggio en 1936, à atteindre ce cap aussi tôt dans les majeurs.

Le joueur de 24 ans a donné les devants aux siens dès la première manche en expulsant la balle à l’extérieur des limites du terrain. Alors que les Jays étaient menés 4-2, Bichette a égalé la marque en claquant un circuit de deux points. Reese McGuire l’a précédé au marbre.

Vladimir Guerrero Jr. a marqué le seul autre point des Jays pendant cette rencontre, grâce à un simple en plein champ centre. Le lanceur de Toronto Budy Boshers (0-3) a enregistré la défaite, accordant un coup sûr et un point, et n’obtenant aucun retrait.

Du côté des Rays, qui sont en pleine course pour le meilleur deuxième dans la Ligue américaine, c’est Austin Meadows qui a inspiré l’attaque. Il a obtenu deux points et trois coups sûrs en quatre apparitions au bâton. Meadows a été particulièrement efficace en fin de match, claquant un circuit solo, son 27e, qui a brisé l’égalité au Tropicana Field. Il a enchaîné avec un double bon pour un point en huitième manche.

Oliver Drake (4-2) a obtenu la victoire. Il a retiré trois frappeurs au bâton et accordé deux points en une manche de travail, après être venu en relève à Austin Pruitt. Emilio Pagan a obtenu son 18e sauvetage de la saison avec cette victoire.

Le gain des Rays a été observé par 5962 amateurs réunis au Tropicana Field de Tampa Bay.