FBN-SPO-OAKLAND-RAIDERS-V-ARIZONA-CARDINALS

Crédit : AFP

NFL

Antonio Brown aurait menacé son DG

Publié | Mis à jour

Le receveur de passes Antonio Brown et le directeur général des Raiders d'Oakland, Mike Mayock, se sont disputés mercredi et, par conséquent, le joueur-étoile pourrait être suspendu.

D’ailleurs, la chaîne NFL Network a précisé jeudi que les deux hommes ont eu un échange explosif. Il n'y aurait pas eu d'altercation physique, mais le joueur aurait menacé son DG de le frapper à la tête. Il aurait ensuite botté un ballon avant de défier Mayock de lui imposer une amende.

«Antonio Brown n’est pas dans la bâtisse aujourd’hui [jeudi]. Il ne s’entraînera pas et je n’ai pas plus d’information. Quand nous en aurons, je vous aviserai. C’est tout pour maintenant», a affirmé le DG lors d'un point de presse expéditif.

Le réseau ESPN a pour sa part rapporté que l’organisation californienne a exprimé son insatisfaction à l’égard du joueur concerné. Ce dernier avait diffusé sur Instagram mercredi le contenu d’une lettre transmise par Mayock à son intention. Dans le message en question, il est possible d’apprendre que Brown a écopé d’amendes de 13 950 $ et de 40 000 $ pour avoir raté des activités d’équipe obligatoires, sanctions qu’il a dénoncées par le biais des réseaux sociaux.

Ladite lettre évoque aussi de possibles représailles financières supplémentaires dans le cas de futures absences.

Avec la photo de son avertissement, Brown avait écrit: «quand ton équipe veut t’haïr, mais ils ne m’arrêteront pas. Le diable est un mensonge. Tout le monde devra payer cette année, soyons clairs».

Par ailleurs, ESPN a avancé que certains gens du milieu de la NFL s’attendent à voir Brown suspendu, estimant que les Raiders seraient tentés par l’idée d’éviter de payer une somme garantie de 30,125 millions $ au vétéran.

Multiples controverses

Acquis des Steelers de Pittsburgh pendant la saison morte, Brown fait parler de lui pour les mauvaises raisons depuis plusieurs mois. Il a récemment émis deux griefs contre la NFL afin d’obtenir l’autorisation de porter un casque protecteur jugé non réglementaire; ses démarches se sont avérées infructueuses.

Le receveur éloigné avait manqué des entraînements des Raiders, évoquant une blessure à un pied qui était en fait des engelures, résultat de l’omission de porter l’équipement adéquat au cours d’une thérapie dans une chambre cryogénique.

Brown a aussi vécu quelques mésaventures à Pittsburgh, étant impliqué dans une polémique avec le quart-arrière Ben Roethlisberger dans ses dernières semaines chez les Steelers. À l’extérieur du terrain, il a été arrêté pour excès de vitesse en août et en octobre, en plus de faire l’objet de poursuites judiciaires pour un cas datant d’avril 2018. Il aurait alors causé des dégâts à l’intérieur d’un condominium, lançant également des objets à partir d’un balcon au 14e étage.