Tennis

Bianca Andreescu en finale à Flushing Meadows!

Publié | Mis à jour

Le conte de fées de Bianca Andreescu se poursuit. Dans un autre match âprement disputé sur le court Arthur Ashe, la Canadienne est venue à bout de la Suissesse Belinda Bencic en demi-finale des Internationaux des États-Unis, jeudi soir, pour s’offrir un rendez-vous avec Serena Williams, samedi, dans ce qui sera une reprise de la dernière finale de la Coupe Rogers.

La Canadienne l’a emporté en deux manches de 7-6 (3) et 7-5.

Elle devient la deuxième joueuse du Canada à atteindre la finale d’un tournoi du Grand Chelem après Eugenie Bouchard à Wimbledon en 2014. Chez les hommes, Milos Raonic a aussi réussi l’exploit au même endroit en 2016.

Après avoir remporté la première manche, Andreescu a vu sa rivale prendre une avance de 5-2 au second acte. Avec sa force de caractère habituelle, elle est revenue de l’arrière, remportant les cinq jeux suivants pour obtenir son laissez-passer pour la finale à Flushing Meadows.

Une fois la victoire dans la poche, Andreescu s’est retournée vers la section où était assis son entraineur, toute son équipe ainsi que sa famille, sans réellement comprendre ce qui était en train de se produire.

«Je rêve de ce moment depuis que je suis toute petite, mais je ne pense pas que beaucoup de gens pensaient qu’un jour ça deviendrait réalité. Pour moi, tout a commencé à Auckland, puis ensuite à Indian Wells. J’ai continué de croire en moi. Après le match, j’étais sous le choc. J’ai travaillé tellement fort pour me rendre où j’en suis que je pense que je mérite ma place en finale samedi.»

La finale des dames aura lieu samedi sur le coup de 16 h. Rappelons qu’à la Coupe Rogers, il y a quelques semaines, Andreescu avait vaincu Williams lorsque celle-ci avait dû déclarer forfait en raison d’une blessure après seulement quatre jeux.

«J’ai toujours voulu l’affronter. Je me souviens d’avoir souvent dit à mon équipe que je voulais l’affronter avant qu’elle se retire. J’ai vraiment hâte à ce match. C’est une championne incroyable sur et en dehors du terrain.»

Bruneau sur un nuage

Son entraîneur Sylvain Bruneau était sur un nuage lorsque rencontré dans le corridor menant aux vestiaires des joueurs.

«Incroyable. Pour dire vrai, c’est époustouflant. Quel tournoi! Et quel match», a-t-il tout d’abord lancé.

«Ç’a été un début difficile, Bianca ne jouait pas son meilleur tennis, mais elle a réussi à remporter plusieurs jeux qui étaient accrochés. Comme c’est un peu ce qu’elle fait récemment, Bianca a réussi à gagner au bris d’égalité. Puis, au pied du mur à 5-2, elle a complètement élevé son niveau de jeu. Le tennis qu’elle a offert à ce moment, c’est incroyable.»

Pour lui, il ne pouvait y avoir de meilleur scénario pour conclure le tournoi.

«Je pense que c’est la finale de rêve en ce qui me concerne. Je pense que c’est aussi le cas pour plusieurs personnes. Ça va être un super match samedi.»