MLB

L’attaque des Yankees se rachète

Publié | Mis à jour

Après avoir vu leur séquence de match avec un moins un point s’arrêter à 220 la veille, les Yankees se sont assurés de ne pas se faire blanchir, mardi à New York, contre les Rangers du Texas. En effet, les Bombardiers du Bronx l’ont emporté au compte de 10 à 1.

Les favoris de la foule ont inscrit l’ensemble de leurs points grâce à des coups de circuit. Ils ont été particulièrement productifs en sixième manche, alors que les frappes de Didi Gregorius, Gary Sanchez et Brett Gardner ont permis d’amasser six points.

Sanchez a également étiré les bras au premier engagement et Edwin Encarnacion a complété la marque en septième. Ce dernier était d’ailleurs de retour dans la formation des Yankees, lui dont le nom a été retiré de la liste des blessés avant la rencontre.

Du côté des Rangers, Scott Heineman a expulsé la balle à l’extérieur des limites du terrain, permettant aux siens d’éviter le blanchissage.

Au monticule, James Paxton (12-6) a été dominant pour les New-Yorkais. Il n’a permis qu’un seul coup sûr et retiré 12 adversaires sur des prises en sept manches de boulot. Amorçant le match pour les perdants, Edinson Volquez (0-1) a encaissé le revers, lui qui n’a œuvré que lors du premier engagement.

Les Orioles et les Rays s’échangent des victoires

À St. Petersburg, les Orioles de Baltimore et les Rays de Tampa Bay ont remporté chacun un match de leur programme double de la journée.

En après-midi, les visiteurs ont eu le dessus par la marque de 4 à 2, alors que leurs adversaires n’ont frappé que cinq coups sûrs. Les Orioles ont été propulsés par des longues balles de Rio Ruiz et Anthony Santander, respectivement en cinquième et sixième manches.

Chez les Rays, Travis d’Arnaud a produit l’ensemble des points des perdants avec son 16e circuit de la présente campagne.

En soirée, l’équipe de la Floride a pris sa revanche avec un blanchissage de 2 à 0. Le gérant Kevin Cash a fait appel à sept artilleurs et c’est Diego Castillo qui a obtenu la victoire, tandis qu’Emilio Pagan a signé son 17e sauvetage en 2019.

Offensivement, les Rays ont vu Austin Meadows réussir un circuit en solo et Avisail Garcia produire un point avec un simple.

Les Astros échappent le match en troisième manche

En permettant quatre points lors du troisième engagement, les Astros de Houston se sont inclinés au compte de 4 à 2 devant les Brewers, mardi soir, à Milwaukee.

Dans la manche fatidique, Ryan Braun a d’abord permis à Trent Grisham de fouler la plaque avec un simple. Se présentant au bâton après Braun et avec Yasmani Grandal également sur les sentiers, Eric Thames a expulsé la balle dans les gradins, ce qui lui a permis d’ajouter trois points produits à sa fiche.

À ce moment, c’était l’artilleur Zack Greinke (14-5) qui était au monticule. Il a ainsi obtenu le revers. De son côté, la victoire a été acquise par Jordan Lyles (10-8), qui a permis deux points sur six coups sûrs en six manches et un tiers de travail.

Chez les Astros, Alex Bregman a frappé un circuit en solo et Josh Reddick a poussé Abraham Toro au marbre avec un simple. Le Québécois a frappé un coup sûr et a été retiré une fois sur élan en trois apparitions au bâton.

Toro reçoit une distinction

Avant la rencontre, Toro a reçu l’honneur d’être élu au sein de l’équipe d’étoiles de la Ligue du Texas, un circuit des mineures au niveau AA.

L’athlète de 22 ans a notamment disputé 98 affrontements avec les Hooks de Corpus Christi, maintenant une moyenne au bâton de ,306. Il a frappé 16 circuits, 22 doubles et quatre triples, ce qui lui a permis de produire 70 points.

Ses performances lui ont permis d’être promu dans les rangs AAA et ensuite d’obtenir sa première chance dans le baseball majeur.