MLB

Un deuxième match historique de suite pour les Astros

Publié | Mis à jour

Après le spectacle Abraham Toro et Justin Verlander, place au deuxième acte Gerrit Cole, qui a effectué 14 retraits au bâton, en route vers une victoire de 3 à 2 des Astros de Houston face aux Brewers, à Milwaukee, lundi.

C’est même un deuxième départ consécutif avec 14 retraits pour Cole, une première dans l’histoire des Astros, lui qui avait accompli le même fait d’armes contre les Rays de Tampa Bay, mercredi dernier. C’est également le troisième match de 14 retraits de Cole cette saison, une autre première de Houston.

Ce match historique pour Cole, combiné à l’impressionnante performance de Verlander la veille, fait en sorte que deux coéquipiers retirent au moins 14 hommes au bâton lors de deux matchs consécutifs pour la première fois depuis 1893.

En plus de ses retraits au bâton, le droitier de 28 ans n’a offert aux Brewers que trois coups sûrs et deux buts sur balles en seulement six manches de travail.

Toro vole un premier but

Après avoir joué les héros la veille, le Québécois Abraham Toro a récolté un coup sûr dans la victoire des siens. Il a également volé un but pour la première fois de sa carrière dans le baseball majeur, volant le deuxième coussin en deuxième manche.

Alex Bregman avec un simple payant en troisième manche et Yordan Alvarez avec un circuit en solo en sixième, ont inscrit les premiers points des Astros. Bregman a été particulièrement efficace, frappant quatre coups sûrs en cinq présences au bâton.

Les Brewers avaient ouvert la marque en première manche grâce au 22e circuit de Yasmani Grandal. Christian Yelich a frappé sa 43e longue balle de l’année, en fin de neuvième manche pour égaler la marque 2-2 et envoyer cette rencontre en temps supplémentaire. Ce coup de circuit lui permet de s’installer en tête des majeures dans cette colonne.

En dixième manche, c’est George Springer qui a donné la victoire aux Astros, grâce à une autre longue balle, sa 30e.

Les Brewers ont fait appel à six lanceurs pendant cette rencontre, mais la défaite est allée à la fiche de Junior Guerra (8-5). La victoire a été obtenue par Roberto Osuna (4-3) et Josh James a obtenu son premier sauvetage en carrière.

La séquence des Yankees prend fin

En baissant pavillon 7 à 0 contre les Rangers du Texas, lundi à New York, les Yankees ont été blanchis pour la première fois en 220 parties.

Il s’agit donc de la deuxième plus longue séquence du type de l’histoire du baseball majeur. Le record appartient également aux Bombardiers du Bronx, qui avaient inscrit des points lors de 308 matchs consécutifs de 1931 à 1933.

Contre les Rangers, les Yankees ont été muselés par l’artilleur Mike Minor (12-8). L’athlète de 31 ans a permis cinq coups sûrs et retiré autant de frappeurs en sept manches et un tiers de travail. Les releveurs Shawn Kelley et Emmanuel Clase ont aussi fait un bon boulot.

En attaque, les vainqueurs ont été propulsés par des longues balles de Jose Trevino, Delino DeShields et Shin-Soo Choo. Le lanceur Masahiro Tanaka (10-8) a permis deux points et a encaissé la défaite.