JiC

«L'Impact manque tout simplement de talent»

Publié | Mis à jour

L’Impact traverse actuellement un creux de vague au pire moment, après un été où les victoires ont été rares, où les contre-performances ont été stupéfiantes et où l’entraîneur Rémi Garde a fini par perdre son emploi.

Une décision qui «ne tient pas debout», a d’ailleurs indiqué notre analyste Vincent Destouches, lundi, lors d’une table ronde sur l’Impact à «JiC».

Également sur le plateau, l’analyste Jonathan Beaulieu-Bourgault a indiqué que «Rémi Garde avait une option pour l'année prochaine et on aurait dû lui donner cette chance de terminer la saison».

Garde est-il à blâmer pour la déconfiture des dernières semaines? Après tout, cette fâcheuse tendance à encaisser des buts sur des coups de pied arrêtés «restera une tache au dossier» du Français.

Mais le problème est beaucoup plus profond.

«À mon avis, l'Impact manque tout simplement de talent», a tranché Jonathan Beaulieu-Bourgault. Oui, il y a "Nacho" Piatti, mais quand il n'est pas là, on le voit.»

Quand l’équipe réussissait à gagner des matchs en début de saison, il était difficile de l’expliquer tant l’attaque ne produisait rien sans Piatti, a également rappelé notre collègue.

Enfin, nos deux analystes sont revenus sur le travail récent du président du club, Kevin Gilmore, ainsi que sur l’échange de mots doux survenu samedi entre quelques partisans de l’Impact et certains joueurs.

Voyez tout le segment dans la vidéo ci-dessus!