Crédit : AFP

Tennis

Daniil Medvedev: «J'ai été un idiot»

Agence France-Presse

Publié | Mis à jour

«J'ai été un idiot»: Daniil Medvedev a regretté dimanche son comportement deux jours plus tôt au troisième tour des Internationaux des États-Unis qui lui vaut d'être hué par le public américain depuis deux matchs.

«J'ai fait des choses dont je ne suis pas fier et sur lesquelles je travaille pour devenir un homme meilleur sur le court parce que je crois réellement que je suis une bonne personne en dehors du court», a déclaré le Russe dans une sorte d'acte de contrition.

Vendredi lors de son troisième tour contre Feliciano Lopez, il avait commencé par mal se comporter avec un ramasseur de balles qui lui tendait sa serviette entre deux points. Le Russe, qui ne la voulait pas, la lui a arrachée des mains pour la lui jeter au visage. L'arbitre lui a alors donné un avertissement et cette fois c'est sa raquette que Medvedev a lancée vers sa chaise. La séquence s'est terminée sur un geste obscène que le public a pu voir sur grand écran...

Vainqueur, il avait assuré le public que ses sifflets lui avaient donné l'énergie de se qualifier en huitièmes de finale. Il a été condamné à 9000 dollars d'amende pour cette soirée.

Dimanche lors de son huitèmes de finale victorieux, il a maîtrisé ses nerfs contre Dominik Koepfer, mais le public ne l'en a pas moins sifflé.

Et il a réitéré ses provocations: «Je perdais 2-6, 0-2, j'avais mal et j'avais pris autant d'antidouleur que possible... et c'est encore grâce à vous que j'ai gagné. Merci !», a-t-il lancé.

«Pendant mon match, j'étais absolument concentré, a-t-il expliqué plus tard en conférence de presse. Après le match, j'ai un peu provoqué la foule, mais on sait tous comment peut être le public de New York: c'est probablement le public le plus électrique du monde !»

«Donc aujourd'hui, j'ai juste fait un peu de provocation et j'espère que ça les a amusés, moi en tout cas ça m'a amusé. Et comme je l'ai dit, ça m'a donné beaucoup d'énergie pour gagner», a-t-il plaidé.

Et après la balle de match, lui qui contient généralement ses émotions a surpris en exécutant quelques mouvements de danse avec les bras, provoquant de nouveau les huées.

«J'ai été quand même un peu surpris parce que ça ne les visait pas, c'était quelque chose pour moi», a-t-il commenté en souriant.