MLS

Le Toronto FC et le Revolution font une fleur à l’Impact

Publié | Mis à jour

Le Toronto FC et le Revolution de la Nouvelle-Angleterre se sont livré un match nul de 1 à 1, ce qui a permis aux Torontois de devancer l’Impact de Montréal au classement de l’Association Est de la Major League Soccer (MLS), samedi soir.

Ce résultat est favorable pour Montréal, puisqu’il permet de limiter les dégâts causés par leur défaite de 3 à 0 face au D.C. United. Toronto revendique désormais le septième rang dans l’Est, un point devant l’Impact, mais un derrière le Revolution.

L’action est venue en deuxième mi-temps, tout d’abord par le pied de Nicolas Benezet. Le Français du Toronto FC a ouvert la marque à la 74e minute, tout juste avant de laisser sa place au défenseur Drew Moor.

L’attaquant Gustavo Bou, sur une passe de Diego Fagundez, a permis au Revolution d’aller finalement chercher un match nul.

Philadelphie s’installe en tête

Dans un match déterminant pour la tête de l’Association de l’Est, l’Union de Philadelphie l’a emporté 3 à 1 face à l’Atlanta United FC.

L’inévitable Josef Martinez a ouvert la marque pour Atlanta pendant les arrêts de jeu de la première mi-temps sur une superbe pièce de jeu. Martinez a reçu le ballon près de la boîte du gardien de but et l’a passé immédiatement avant de faire un demi-tour pour recevoir la balle à nouveau et facilement dribler le gardien Andre Blake.

Brendan Aaronson a assuré la réplique du côté de l’Union, marquant à la 61e minute de jeu. La fin de rencontre a été particulièrement fructueuse pour Philadelphie, qui a marqué à deux occasions. Kacper Przybylko d’abord, à la 86e minute, puis Sergio Santos Gomes, deux minutes plus tard, ont déjoué Brad Guzan.

Philadelphie prend l’exclusivité du premier rang dans l’Est et possède maintenant trois points d’avance sur Atlanta, qui a toutefois un match en main.