Crédit : AFP

UFC

Khabib Nurmagomedov ne veut pas affronter à nouveau Conor McGregor... pour l’instant

Publié | Mis à jour

La rivalité entre le Russe Khabib Nurmagomedov et l’Irlandais Conor McGregor est réelle et peut dégénérer à tout moment.

Mais pour Nurmagomedov, qui est champion de l’UFC chez les poids légers, il n’est pas question d’accorder une revanche à McGregor, après l’avoir vaincu par soumission en octobre 2018 lors de l'UFC 229.

«Ce gars (McGregor) doit revenir et remporter neuf ou 10 combats consécutifs. Alors, nous pourrions nous battre, a souligné Nurmagomedov dans une entrevue avec le réseau américain ESPN. Les gens peuvent penser: "Lorsque l’UFC lui demandera d’affronter McGregor pour des millions de dollars, il acceptera". Non. Bats-toi. Reviens et montre qui tu es.»

Les deux combattants ne se sont pas battus depuis leur duel, qui s’était déroulé à Las Vegas et qui s’était terminé dans le tumulte. Après la victoire du Russe, ce dernier est sorti de l’octogone pour s’en prendre au clan de McGregor, notamment. Nurmagomedov avait expliqué ses actions en raison des insultes que l’Irlandais avait dites à propos de sa famille. Il a été suspendu neuf mois et mis à l’amende 500 000 $ par la Commission athlétique du Nevada.

Et on peut dire que la pensée du Russe n’a pas vraiment évolué depuis.

«Juste le battre? Ce n’est pas assez. Nous devons battre toute son équipe. C’est ce que je pensais avant le combat. C’est ce que j’ai dit à mon équipe.»

Nurmagomedov dit plutôt vouloir se battre contre «des vrais hommes» comme Dustin Poirier et Tony Ferguson. Il a même indiqué que si «l’un des plus grands athlètes, Georges St-Pierre, veut se battre», qu’il le ferait et qu’il ne voulait pas combattre des «gars qui ne gagnent jamais.»

Le Russe doit affronter Poirier le 7 septembre lors de l’UFC 242 aux Émirats arabes unis.