Texas Rangers v Los Angeles Angels of Anaheim

Crédit : AFP

MLB

Décès de Tyler Skaggs: troublant rapport de toxicologie

Publié | Mis à jour

Retrouvé mort le 1er juillet dernier, le lanceur des Angels de Los Angeles Tyler Skaggs est décédé d’une surdose accidentelle tandis que le rapport de toxicologie a identifié des quantités de fentanyl et d’oxycodone dans son organisme.

Skaggs, qui avait aussi consommé de l’alcool, a perdu la vie dans une chambre d’hôtel au Texas après s’être étouffé avec son propre vomi alors qu’il était intoxiqué.

Selon ce qu’a rapporté le «Los Angeles Times», la famille Skaggs croit qu’un employé des Angels pourrait être impliqué dans les événements ayant mené à la mort de l’athlète de 27 ans.

«Nous avons le cœur brisé d’apprendre que la mort de notre cher Tyler résulte d’une combinaison de drogues dangereuses et d’alcool, peut-on lire, dans la déclaration transmise par la famille. C’est contraire à la personnalité de quelqu’un qui a travaillé très fort pour devenir un joueur du baseball majeur et qui avait un futur très prometteur dans le sport qu’il a tellement aimé.

«Nous ne serons pas en paix tant et aussi longtemps que nous ne connaîtrons pas la vérité sur comment Tyler a pu avoir ces narcotiques en sa possession», a-t-on ajouté, en laissant entendre qu’un employé des Angels était possiblement impliqué.

Souvenirs d’un match sans point ni coup sûr combiné

Skaggs, qui était au Texas avec son équipe pour une série de matchs contre les Rangers, avait été retrouvé inanimé en après-midi dans une chambre de l’hôtel Hilton, situé au 1400 Plaza Place, à Southlake.

En 15 départs cette saison, Skaggs a maintenu une fiche de 7-7 et une moyenne de points mérités de 4,29. En carrière, ce choix de première ronde au repêchage de 2009 a maintenu un dossier de 28-39 et une moyenne de points mérités de 4,41 en 96 matchs dans le baseball majeur.

Le 12 juillet, les Angels avaient rendu hommage à Skaggs avant une rencontre à domicile. Tous les joueurs des Angels portaient alors le numéro 45 et le nom du lanceur sur leur uniforme. La mère du disparu, Debbie, était venue effectuer le lancer protocolaire.

Dans un scénario invraisemblable, les Angels avaient réussi un match sans point ni coup sûr combiné, par le biais des lanceurs Taylor Cole et Felix Pena, lors d’une victoire de 13 à 0 contre les Mariners de Seattle. Après la partie, dans une scène particulièrement touchante, chaque joueur était venu déposer son jersey sur le monticule.