Crédit : STEVE MADDEN/AGENCE QMI

Football universitaire RSEQ

Les Carabins l'emportent à l'arraché

Publié | Mis à jour

Pour une deuxième semaine consécutive, les Carabins de l'Université de Montréal ont eu besoin de tout leur petit change pour obtenir la victoire. Cette fois, ils ont battu le Vert & Or de l'Université Sherbrooke 18 à 9, vendredi soir, au CEPSUM.

Tirant de l'arrière par un point au quatrième quart, le quart-arrière Dimitri Morand a rejoint, coup sur coup, Ryth-Jean Giraud et Raphaël Major-Dagenais sur respectivement 16 et 43 verges. Ces gains ont permis au botteur Louis-Philippe Simoneau de réussir son troisième placement de la rencontre et ainsi de donner les devants aux siens pour une première fois depuis le premier quart de jeu.

Il s'agissait des meilleurs moments de l'offensive des Carabins, qui n'a jamais été capable de s'imposer. Une situation qui rappelait définitivement, le court gain de 10 à 3 contre les Stingers de Concordia, la semaine précédente. Cependant, l'attaque n'a pas été en mesure de trouver la zone payante, contrairement à leur première partie.

Encore et toujours la défensive

Heureusement pour les Carabins, l'unité défensive a encore démontré qu'elle pouvait remporter un match pratiquement seul. Elle a limité l'unité pivotée par Anthony Robichaud à 163 verges et l'a surtout empêché de franchir la ligne des buts. En effet, l'ensemble des points des visiteurs ont été inscrits par la jambe de Louis Tardif.

Marc-Antoine Dequoy a été particulièrement dominant du côté des Bleus. Le demi-défensif a amassé 7,5 plaqués et a réussi deux interceptions, dont l'une en toute fin de rencontre pour un majeur. L'athlète de 24 ans avait réussi son premier larcin au deuxième quart et il s'agissait du premier revirement des siens en 2019.

Dequoy n'a toutefois pas été le seul à se démarquer en défensive, alors que le secondeur Redha Kramdi a envoyé ses adversaires au sol à 5,5 reprises, dont 4,5 fois pour des pertes de terrain. Il a aussi obtenu un sac du quart.

Les Carabins poursuivront leur campagne, samedi prochain, alors qu'ils visiteront l'Université McGill au Stade Percival-Molson.